Candiac certifiée amie des monarques

Candiac certifiée amie des monarques

Le maire de Candiac, Normand Dyotte, accompagné du conseiller Daniel Grenier, a reçu le certificat de la Fondation David Suzuki, le mardi 15 mai.

Crédit photo : Le Reflet - Denis Germain

La Ville de Candiac devient la première municipalité en Montérégie à recevoir la certification Ville amie des monarques de la Fondation David Suzuki pour son engagement à mettre en place des mesures qui protégeront l’habitat de ces papillons.

Étant donné que la Ville veut poser neuf des 24 gestes proposés par la Fondation David Suzuki, cette dernière lui a décerné la certification bronze. Un de ces projets consiste en l’aménagement de l’Oasis du monarque au parc de Deauville, soit deux immenses plates-bandes qui prendront la forme d’ailes de papillon. Ce jardin sera composé de différents végétaux ainsi que d’asclépiades, une plante affectionnée des monarques. Les travaux ont débuté le lundi 14 mai, afin que le jardin puisse évoluer et être inauguré à son plein potentiel à la fin de l’été.

«C’est un engagement qui concorde avec les valeurs de la ville, a affirmé le maire, Normand Dyotte, lors de la remise officielle de la certification, le 15 mai. Je suis convaincu que les Candiacois adhéreront à ce mouvement et que nos efforts collectifs feront une différence pour la survie des monarques.»

Les nouveaux résidents recevront d’ailleurs dans leur trousse de bienvenue des semences d’asclépiade.

«Notre objectif est de bâtir une campagne positive et engageante afin que les citoyens aient les moyens de protéger une espèce emblématique comme le monarque. Je suis très emballée par votre projet d’oasis et je vous félicite pour votre implication», a déclaré Martine Gariépy, spécialiste de l’engagement citoyen à la Fondation David Suzuki.

Candiac est ainsi devenue la 5e municipalité au Québec à recevoir cette reconnaissance. La Ville de Saint-Constant travaille également à obtenir ladite certification, tel qu’annoncé en avril.

Neuf engagements de la Ville de Candiac

-Publier une déclaration au conseil municipal;

-Encourager les citoyens à planter l’asclépiade sur leur terrain;

-Réviser les programmes de tonte de pelouse dans le but de limiter la coupe d’asclépiade dans les espaces publics;

-Organiser ou soutenir une vente ou une distribution gratuite d’asclépiade;

-Créer un jardin de démonstration propice au monarque;

-Planter des espèces indigènes d’asclépiades dans des jardins d’établissements scolaires;

-Organiser des activités communautaires afin de faire découvrir le monarque aux citoyens;

-Encourager les gestionnaires des biens municipaux à planter de l’asclépiade sur les terrains et aux abords des bâtiments appartenant à la ville;

-Intégrer la conservation du monarque dans un plan directeur.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar