Actualités

Candiac souhaite emprunter 6,9 M $ pour une nouvelle caserne

vendredi le 01 mars 2019
Modifié à 11 h 52 min le 01 mars 2019
Par Vicky Girard
La Ville de Candiac a déposé un avis de motion afin d’emprunter 6,9 M$ dans le but de construire une nouvelle caserne pour le Service de sécurité incendie Candiac – Delson, le 18 février. L’adoption du projet de règlement en vue d’emprunter est prévue à l’occasion de la prochaine séance du conseil municipal, le 18 mars. Selon Jacinthe Lauzon, directrice du Service des communications à Candiac, «il est trop tôt pour se prononcer sur les avancés et les détails de ce projet».  Elle indique néanmoins que «la construction d’une nouvelle caserne s’avère indispensable, car la caserne actuelle est devenue désuète et nécessite une mise à niveau pour mieux répondre aux normes ministérielles actuelles». Mme Lauzon ajoute que l’emplacement envisagé pour la nouvelle construction, qui n’a pas été dévoilé par la Ville, permettrait d’améliorer le temps de réponses lors des interventions. Alliance des services d’incendie Présentement, Sainte-Catherine et Saint-Constant ont un service de sécurité incendie commun, tout comme Candiac et Delson, en vertu d’ententes. La Prairie est autonome en incluant Municipalités de Saint-Philippe et de Saint-Mathieu. En janvier 2018, le maire de Saint-Constant, Jean-Claude Boyer, avait mentionné en séance du conseil que la possibilité d’une Régie élargie était envisagée avec les autres Villes de la MRC du Roussillon. En septembre, Christian Ouellette, maire de Delson, se disait favorable à cette idée. De son côté, le maire de La Prairie, Donat Serres, a affirmé au Reflet, le 4 mars, que La Prairie ne souhaite pas adhérer, mais serait prête à conclure des partenariats. À ce sujet, Mme Lauzon laisse savoir que «la Ville de Candiac évalue toutes les options d’unification des forces en matière de sécurité incendie, pourvu que celles-ci représentent des économies pour les Candiacois et qu’elle permette de bonifier les services rendus à la population.» Résolution de Saint-Constant pour une Régie à quatre Villes Le même soir où la Ville de Candiac a déposé son avis de motion pour l’emprunt, Saint-Constant a résolu, lors d’une séance de conseil extraordinaire, «d’entreprendre les démarches nécessaires visant l’adhésion de la Ville de Candiac afin que la Régie actuelle devienne une Régie intermunicipale d’opération incendie entre les Villes de Sainte-Catherine, Saint-Constant et Candiac (incluant Delson via son entente avec Candiac)». Selon la résolution, Saint-Constant considère que la création de la Régie d’incendie de Saint-Constant–Sainte-Catherine «s’est révélée décevante pour la Ville de Saint-Constant qui a plutôt vu son budget alloué à la protection incendie augmenter, sans plus value conséquente pour l’ensemble des citoyens». Mise au courant de la résolution, la Ville de Sainte-Catherine affirme que «les discussions à ce sujet ne sont pas concluantes et devraient être appelées à se poursuivre au courant du printemps», indique Amélie Hudon, directrice du Service des communications. Conditions d’adhésion de la résolution de Saint-Constant: -La présidence de la Régie en alternance chaque année, dans un ordre déterminé selon le poids de la population (de la plus grande à la plus petite Ville); -L’implantation de deux casernes de taille moyenne ou une moyenne et une satellite (une sur le territoire de Candiac et une sur le territoire de Saint-Constant) pour une meilleure desserte de l’ensemble du territoire couvert par la Régie; -La constitution d’une Régie des opérations incendie avec un minimum d’employés administratifs pour réduire le plus possible les coûts; -Maintenir une Régie sans trop d’intervenants et privilégier des ententes de services avec les autres Villes. À lire aussi: Vers une Régie intermunicipale d’incendie à sept villes? Delson intéressée à joindre un autre groupe d'incendie

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous

Dernières nouvelles