Carrière: un règlement qui ne change pas le souhait de consulter ses citoyens, dit La Prairie

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Carrière: un règlement qui ne change pas le souhait de consulter ses citoyens, dit La Prairie
(Photo : Le Reflet - Archives)

En réponse à la pétition déposée au conseil des maires de la MRC de Roussillon, qui demande à ce que tout changement à l’affection de la carrière soit repoussé, la Ville de La Prairie affirme que la modification souhaitée est nécessaire, puisqu’elle permettrait d’éviter qu’une industrie lourde s’y installe alors que le zonage actuel le permet. 

La Municipalité rappelle que sa volonté de modifier l’affection du site remonte à 2017, «soit bien avant l’arrêt des activités industrielles et la vente du terrain, fait-elle valoir. La Ville a simplement complété sa demande par le biais d’une modification au schéma, plutôt que d’attendre la révision de celui-ci».

La Prairie précise que ce changement d’affectation au schéma ne signifie pas pour autant la fin de la démarche citoyenne, comme le craignent des citoyens. La modification de la réglementation municipale se fera uniquement après cette étape prévue à l’automne, assure-t-elle.

«Seul un programme particulier d’urbanisme (PPU) sera identifié à la grille de zonage. Ce qui veut concrètement dire que la règle du 65% de la fonction résidentielle en lien avec la nouvelle affectation n’apparaîtra pas à la grille de la zone de la briqueterie, tant et aussi longtemps que la démarche de participation citoyenne ne sera pas complétée», affirme-t-elle.

L’étape du découpage du secteur se fera avec la participation des citoyens, répète-t-elle.

Par le fait même, la Ville réitère son souhait d’étudier toutes les options de développement pour ce terrain, «comme elle l’a toujours mentionné», dit-elle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des