Un centre d’études collégiales s’installera à la bibliothèque de Saint-Constant

Un centre d’études collégiales s’installera à la bibliothèque de Saint-Constant

La bibliothèque municipale de Saint-Constant.

Crédit photo : Le Reflet - Archives

Le collège de Valleyfield offrira trois programmes d’études à la bibliothèque municipale de Saint-Constant dont l’édifice changera de vocation.  La nouvelle a été annoncée le vendredi 17 août, lors d’une conférence de presse dans ce bâtiment du Quartier de la gare.

Dans le but d’améliorer l’accessibilité à la formation, les programmes d’études Tremplin DEC (formation permettant d’intégrer un programme d’études conduisant à un DEC), Techniques d’éducation spécialisée et Sciences humaines seront offerts au CEC (Centre d’études collégiales) de Saint-Constant à la rentrée 2019. Une fois que le respect des conditions d’implantation sera confirmé, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur apportera un soutien financier au projet pour la durée de l’expérimentation, soit cinq ans.

«La venue du Collège de Valleyfield dynamisera le secteur et agira comme levier de développement économique, social et culturel.»

-Jean-Claude Boyer, maire de Saint-Constant

Le collège prendra graduellement possession des locaux jusqu’à occuper éventuellement l’ensemble de l’édifice du Quartier de la gare qui demeure propriété de la Ville, a indiqué le maire Jean-Claude Boyer en entrevue.

D’ici là, Saint-Constant procédera à la construction, au coût de 7,9 M$, de sa nouvelle bibliothèque, boulevard Monchamp, sur l’emplacement actuel du centre municipal.

 

Dans l’ordre habituel, Richard Merlini, député de La Prairie, Stéphane Billette, député Huntingdon et ministre délégué notamment aux Petites et Moyennes Entreprises, Suzie Grondin, directrice générale du Collège de Valleyfield, Nicole Ménard, députée de Laporte, Jean-Claude Boyer, maire de Saint-Constant et Alain Therrien, député de Sanguinet. (Photo : Gracieuseté – Ville de Saint-Constant)

 

Le nombre d’étudiants estimé pour la première année sera de 200. À terme, c’est 500 qu’accueillera le CEC de Saint-Constant, a fait savoir la directrice générale du Collège de Valleyfield, Suzie Grondin.

Quant aux coûts consacrés pour le réaménagement de la bibliothèque et qui en assumera les frais, «il est trop tôt» pour le savoir, a déclaré M. Boyer.

Initialement, les directeurs généraux des établissements André-Grasset, Laflèche et O’Sullivan avaient annoncé leur intérêt à s’implanter à Saint-Constant. Une convocation de presse avait eu lieu en juin 2017 à ce sujet.

«Vers la fin de tout ce processus, ils ont retiré leur demande», a déclaré le maire.

Suzie Grondin, directrice générale du Collège de Valleyfield. (Photo : Le Reflet – Denis Germain)

 

Hommage au député Therrien

Plusieurs personnalités politiques du Parti libéral étaient présentes lors de l’annonce. Parmi elles, la représentante de Laporte et whip en chef du gouvernement, Nicole Ménard, le député de La Prairie, Richard Merlini, et son collègue, le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises et député d’Huntingdon, Stéphane Billette, ainsi que la candidate dans Sanguinet, Marcelina Jugureanu.

Notons la présence d’Alain Therrien, député péquiste de Sanguinet, à qui Jean-Claude Boyer a rendu hommage.

«Alors que je n’étais pas en politique, j’ai eu à cœur ce projet-là à cause d’une personne que j’ai rencontrée en 2012. Alain avait lancé l’idée, que je trouvais très bonne, celle d’un cégep pour la région», a rappelé M. Boyer.

Il a ajouté qu’il avait repris cette initiative d’avoir un centre de formation collégiale en l’incluant dans la planification stratégique de la Ville de Saint-Constant, une fois qu’il a été élu maire.

Le principal intéressé s’est dit touché.

«Je suis content. J’ai été l’instigateur du projet que j’ai porté longtemps seul à bout de bras», a affirmé Alain Therrien.

Notons que Richard Merlini a lui aussi salué l’initiative de M. Therrien et la venue du CEC à Saint-Constant.

«Le CEC deviendra une référence locale et même, un véritable leader régional. Plusieurs acteurs de notre région pourront profiter des retombées positives qui découleront de sa mise sur pied», a mentionné M. Merlini.

 

2
Commenter cet article

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Diane BoyerJulie chenail Recent comment authors
Julie chenail
Invité
Julie chenail

Bravo a Monsieur Therrien!! Enfin une idée qui fait du chemin .

Diane Boyer
Invité
Diane Boyer

Bravo mon cousin pour ton travail assidu.