C’est la fin pour l’organisme Arts visuels Roussillon

C’est la fin pour l’organisme Arts visuels Roussillon

Arts visuels Roussillon

Crédit photo : Le Reflet - Archives

Faute de relève, l’organisme Arts visuels Roussillon cesse ses activités.

Les membres du conseil d’administration ont pris cette décision d’un commun accord  lors de l’Assemblée générale annuelle, le 22 mars. L’organisme voué à la promotion de la culture dans la région n’a pas été en mesure de pourvoir aux neuf postes vacants au sein du C.A., dont celui de président. Une personne avait manifesté son intérêt à occuper ce poste, mais elle s’est désistée la veille de l’assemblée après avoir accepté un emploi en Gaspésie.

«C’est un acte crève-cœur pour moi qui ai œuvré pendant plus de dix ans au sein de cet organisme culturel, indique Claudette Poirier, vice-présidente d’Arts visuels Roussillon. Jusqu’à la fin, j’ai espéré trouver des bénévoles qui croient en l’importance de la culture dans le Roussillon. C’est une belle aventure qui prend fin malheureusement et mes collègues actuels et passés ainsi que moi-même en garderons un excellent souvenir.»

Mme Poirier tient à remercier au passage les nombreux partenaires qui ont collaboré avec l’organisme au fil du temps, dont le Cercle des poètes de la Montérégie.

Départs

L’organisme Arts visuels Roussillon, actif depuis 2001, avait lancé un cri du cœur en mars 2017, après que plusieurs des membres aient annoncé leur départ du C.A., la plupart pour des raisons de santé.

«Je souhaite de tout cœur que des jeunes s’impliquent à leur façon parce qu’une ville sans culture est une ville fade et sans attrait», conclut Mme Poirier.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar