La clinique Le Trait d’Union déménage et s’agrandit

La clinique Le Trait d’Union déménage et s’agrandit

La construction devrait être complétée pour l’ouverture de la nouvelle clinique prévue cet été.

Crédit photo : Le Reflet - Hélène Gingras

Divisée dans deux locaux de la Place le Riverain sur le boulevard Marie-Victorin à Delson, la super-clinique Le Trait d’Union regroupera ses activités où logeait anciennement le restaurant Lili. La nouvelle clinique devrait ouvrir au cours de l’été.

«Comme la demande est de plus en plus grande, nous profitons du départ du restaurant pour déménager dans un espace plus grand, fait savoir le propriétaire de l’établissement, le Dr Jean-Philippe Chouinard. Nous avons d’abord démoli le restaurant Lili pour ensuite ajouter une nouvelle section. C’est un agrandissement net de 11 000 pieds carrés.»

D’autres services professionnels de santé s’ajouteront dans le centre commercial, faisant de la bâtisse un «petit centre de santé cohérent», annonce celui s’étant porté acquéreur de la Place le Riverain.

Une fois la clinique de médecine familiale terminée, le centre commercial qui héberge entre autres une pharmacie, un centre dentaire, un physiothérapeute et un service de radiologie sera revampé au coût de 2,5 M$.

«Quand la clinique est devenue un GMF (Groupe de médecine familiale) réseau en avril 2017, nous avons ouvert un 2e local où se trouvent nos bureaux administratifs, mais ce n’est pas l’idéal.»

Plus de médecins

En un an, la super-clinique a cumulé près de 60 000 visites.

En juillet, deux médecins s’ajouteront aux 16 déjà en poste. Or, il n’est pas possible d’établir le nombre de nouveaux patients qui pourront être pris en charge.

«Les médecins de notre GMF en prennent chaque semaine depuis plusieurs années par le guichet des patients orphelins. Nous allons pouvoir établir les nouveaux ratios de prise en charge une fois qu’ils seront avec nous, en fonction de leurs autres activités médicales», explique le Dr Chouinard.

Ratés du système téléphonique

En novembre, puis en février, des lecteurs se sont plaints qu’ils n’arrivaient pas à avoir la ligne pour prendre rendez-vous avec leur médecin de famille du Trait d’Union.

«Ce n’est pas entièrement réglé, mais c’est beaucoup mieux», atteste le propriétaire de la clinique.

Le Dr Chouinard indique qu’une firme de consultant a été engagée pour régler le problème.

«Nous avons changé de fournisseur téléphonique et ça semble aller mieux. La prise de rendez-vous demeure le plus grand défi de toutes les cliniques, mais depuis l’instauration d’un système par courriel, on semble avoir réussi à désengorger un peu les lignes», explique-t-il.

Avec l’arrivée au printemps d’un portail où patient et médecin pourront échanger de l’information, M. Chouinard a bon espoir que les choses se placent.

«La transition est douloureuse, mais ça s’en vient. En combinant les appels, le courriel et le portail avec les dossiers médicaux électroniques, je suis sûr que les patients verront une différence», conclut-il.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "La clinique Le Trait d’Union déménage et s’agrandit"

avatar
Patrick
Invité
Patrick

J’espère qu’ils vont aménager un endroit plus aproprier pour les gens qui attendent le matin à -20 pendant 2-3h