Des Copains au service de la communauté de Delson

Des Copains au service de la communauté de Delson

Dans l’ordre habituel: Serge Gauthier, président, René Roy, directeur, Johanne Surprenant, trésorière, Patricia Jardel-Gremmens, directrice, Michel Vinet, vice-président et responsable de la banque alimentaire, et Raymond Angelillo, directeur et membre fondateur. Absente de la photo: Francine St-Germain, secrétaire.

Crédit photo : Le Reflet - David Penven

D’un groupe d’amis qui se fréquent à travers les associations sans but lucratif de leur ville est né un organisme communautaire. Son mandat: aider les démunis. Bienvenue au Club des copains de Delson.

«Selon les lettres patentes, les Copains ont vu officiellement le jour en 1998, mais dans les faits, ils étaient actifs bien avant», déclare Serge Gauthier, l’actuel président.

«On était un groupe d’amis qui se fréquentaient en 1985. On s’impliquait dans des organismes comme les Optimistes, on participait à différents événements. À un moment donné, on a décidé de partir le Club. On voulait dès sa création qu’il aide les personnes à faible revenu», intervient Raymond Angelillo, directeur et membre fondateur.

«Avant la création du Club, il y avait des activités caritatives, comme la guignolée qui était organisée par les pompiers», rappelle pour sa part Michel Vinet, vice-président et responsable de la banque alimentaire.

«La pauvreté demeure stable, mais la clientèle change.»

– Serge Gauthier, président du Club des copains de Delson

Maintenant, c’est le Club qui gère tout l’aspect de l’aide alimentaire, ainsi que la tenue de la guignolée et la préparation des paniers de Noël. Annuellement, une soixantaine de familles bénéficient du soutien de l’organisme.

 

Petite équipe, mais active

À ses débuts, le Club des copains de Delson recrutait des membres, histoire de créer un réseau et de mettre celui-ci à profit pour soutenir les activités de l’organisme.

«Beaucoup de gens prenaient des cartes, mais par la suite, on les voyait plus on moins au Club. Les cartes permettaient de chercher du financement, de se faire des contacts. Cinq ans après la création du Club, on a décidé d’arrêter», se souvient M. Angelillo.

Aujourd’hui, le conseil d’administration de l’organisme est composé de sept personnes. De leurs locaux situés au sous-sol du Centre communautaire Conrad-Monette, elles s’activent à poursuivre leur mission qui s’est élargie au fil du temps.

Photo des responsables du Club des copains de Delson en compagnie de bénévoles lors de la guignolée de 2017.

«Les salaires n’augmentent pas de la même façon que les loyers. Il y a beaucoup de familles monoparentales. C’est pour ça qu’on a rajouté des services», mentionne Serge Gauthier à la tête des Copains depuis une dizaine d’années.

En plus du dépannage alimentaire et de la distribution de surplus de pains d’un marché tous les mardis matin, le Club apporte son aide financière pour les frais de scolarité, les camps de jour, le service de garde et l’achat de lunettes pour les enfants.

«On a déjà aidé une famille pour qu’elle puisse payer son huile à chauffage», intervient Raymond Angelillo.

 

Générosité

Pour poursuivre son œuvre, le Club des copains compte sur divers partenariats dont celui de la Ville de Delson, des députés locaux et autres commanditaires, mais surtout sur la générosité des Delsonniens.

Les Copains donnent aussi un coup de main à diverses activités festives organisées par la Ville ou des associations sportives en s’occupant, par exemple, de la gestion du bar lors de ces événements. Ils conservent une partie des profits.

Serge Gauthier, président du Club des copains de Delson.

 

Nom officiel : Le Club des copains de Delson

Année de fondation : 1998

Mission – Vocation : Aider les gens démunis de la ville de Delson. Pour l’aide alimentaire: 514 677-7759. Pour toute autre demande: 438 928-0228.

 

Se faire connaître et trouver de la relève

Malgré le fait que le Club des copains de Delson fêtera cette année son 20e anniversaire, Serge Gauthier déplore que les services demeurent méconnus auprès de la clientèle visée. Et ce, même si le CLSC et l’hôtel de ville réfèrent celle-ci au Club. La relève préoccupe également les membres du conseil d’administration. Ils aimeraient bien partager leur expertise auprès de nouvelles têtes, histoire de passer le flambeau au moment opportun. Avis aux intéressés!

 

En mémoire de Claude Ouellette

Claude Ouellette, père de l’actuel maire de Delson, Christian Ouellette, figure parmi les fondateurs du Club des copains. Il a été le premier président de l’organisme. Alors qu’il éprouvait des problèmes de santé, il a décidé de faire participer le Club aux collectes de sang.

«Avant son décès, il a demandé au Club de continuer sa participation aux collectes. Ce que nous faisons. Pour nous, c’est une autre façon de s’impliquer dans la communauté et d’être mieux connus», indique le président du Club, Serge Gauthier.

Le Club des copains de Delson s’implique dans les collectes de sang d’Héma-Québec. Sur la photo, au centre, le maire de Delson, Christian Ouellette.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar