Coronavirus : Alain Therrien se fait cinglant à l’endroit du gouvernement

Par Katherine Harvey-Pinard
Coronavirus : Alain Therrien se fait cinglant à l’endroit du gouvernement
«Le gouvernement s’est planté dans la gestion de crise ferroviaire, est-ce qu’il réalise qu’il n’a pas le droit à l’échec dans la crise du coronavirus!» - Alain Therrien (Photo : Gracieuseté)

Le député de La Prairie et leader parlementaire du Bloc québécois, Alain Therrien, a profité de la période de questions du 9 mars à la Chambre des communes pour rappeler au gouvernement libéral de Justin Trudeau qu’il ne peut se permettre l’échec dans la gestion de crise de la COVID-19, quoi qu’il doute qu’il y parviendra.

«C’est ce même gouvernement qui gère les frontières, c’est ce même gouvernement qui gère les aéroports, c’est donc ce même gouvernement qui va “empêcher” la COVID-19 de continuer d’entrer! Il y a de quoi être inquiet», a lancé M. Therrien.

«Le gouvernement s’est planté dans la gestion de crise ferroviaire, est-ce qu’il réalise qu’il n’a pas le droit à l’échec dans la crise du coronavirus!» a-t-il ajouté.

Le Bloc québécois considère que l’action gouvernementale fédérale doit prendre des mesures sur les volets gouvernance, sanitaire et économique.

Volet gouvernance

  • Tenue de conférence de presse quotidiennes pour informer la population sur l’état de la situation.
  • Augmentation des transferts en santé pour porter l’indexation annuelle à 5,2% tel que demandé par le Québec et les provinces.
  • Concertation des pays du G-20 afin de s’assurer que la propagation du virus soit ralentie le plus possible et que l’économie mondiale puisse être relancée rapidement.

Volet sanitaire

  • Contrôle aux frontières et meilleur encadrement en mettant en place un véritable protocole de détection de la COVID-19 chez toutes les personnes entrant au Canada et en outillant davantage le personnel des services frontaliers.
  • Maintien des quarantaines de quatorze jours pour toute personne ayant un risque d’avoir contracté le virus ou ayant été en contact avec quelqu’un l’ayant contracté.

Volet économique

  • Mise en place d’un programme de soutien aux travailleurs en isolement (sur une base volontaire ou non), afin d’éviter que les préoccupations financières ne s’ajoutent pas aux inquiétudes liées à leur santé.
  • Soutien aux entreprises affectées par la pandémie de la COVID-19, notamment dans les secteurs du tourisme, des événements et des exportations et importations.
  • Hausse, dès le prochain budget, des pensions de vieillesse dès 65 ans pour augmenter le pouvoir d’achat des ainés qui sont la partie de la population la plus directement affectée par la COVID-19.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des