COVID-19 : trois décès en Montérégie

Par Ali Dostie
COVID-19 : trois décès en Montérégie
(Photo : Pixabay)

Trois personnes sont décédées de la COVID-19 en Montérégie.

À lire aussi:

COVID-1 : les trois personnes décédées demeuraient à la même résidence

La directrice de la Direction de santé publique de la Montérégie (DSPM) Julie Loslier a divulgué cette information dans une capsule vidéo diffusée sur la page Facebook de la DSPM, dimanche après-midi. Dre Loslier s’engage d’ailleurs à publier régulièrement de telles capsules, afin de rassurer et tenir informée la population.

Selon les plus récentes données, on compte  806 cas déclarés en Montérégie, soit 100 de plus en 24h,  Aucune région n’est épargnée.

«Ça progresse rapidement dans les derniers jours», constate Mme Loslier.

La directrice de la santé publique de la Montérégie Julie Loslier.

Elle affirme qu’il est difficile de prédire l’évolution de la situation pour les prochains jours, mais elle anticipe une augmentation du nombre de personnes infectées «pour un certain temps».

Comme l’a fait la porte-parole du CISSS Montérégie-Centre Chantal Vallée il y a quelques jours, Dre Loslier a tenu à préciser pourquoi la DSPM ne divulgue pas les statistiques concernant la COVID-19 pour chacune des villes de la région (les données par RLS sont toutefois rendues publiques). Cela faisait partie des interrogations les plus fréquentes des citoyens.

Une telle divulgation pour les 143 municipalités de la Montérégie pose d’abord un enjeu de confidentialité, dans un scénario où l’on compte peu de cas dans une petite ville. Ainsi, lorsqu’il y a cinq cas ou moins, les données ne peuvent être rendues publiques.

Un autre facteur explique aussi cette décision.

Advenant que des données soient révélées que pour certaines villes, «ça pourrait créer une fausse assurance : ce n’est pas parce qu’on n’a pas de cas déclaré ou qu’il y a en a peu dans une municipalité, qu’il n’y en n’a pas en réalité». a soulevé Julie Loslier.

Par ailleurs, la révision de la stratégie de dépistage aura aussi un impact sur les statistiques. Désormais, la priorité est accordée aux gens hospitalisés, ainsi qu’aux travailleurs du milieu de la santé et des services essentiels, rappelle-t-elle.

«Toute personne qui a des symptômes, actuellement, ne peut se faire tester.»

Ainsi, dès qu’un citoyen ressent des symptômes de rhume ou des symptômes respiratoires, il devrait éliminer tout contact avec les autres et rester à la maison.

Peu importe le portrait qui ressort de ces données, les comportements devraient être les mêmes partout, soit de respecter les mesures de distanciation.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
France Theriault Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] trois personnes décédées de la COVID-19 en Montérégie  demeuraient dans une résidence de […]

France Theriault
Guest
France Theriault

Daccord la distanciation mais si nous Avons Des stmptomes agravant peut etre dire quont a ldroit de ce rendre a lhopital. Cela serait important de ldire question de rassurer Les citoyens.