Décès de Michel Louvain : on a perdu un grand homme

Décès de Michel Louvain : on a perdu un grand homme
(Photo : Jean Demers)

Cette semaine, avec l’autorisation de Gravité Média, j’ai décidé de laisser de côté la COVID-19 ainsi que le domaine judiciaire. Je me permets de déroger, alors que la province est en deuil d’un grand homme. J’écris ces lignes au lendemain du décès de Michel Louvain, mort à 83 ans, alors qu’il était hospitalisé en raison d’un cancer de l’œsophage. Je tiens à lui rendre hommage.

Quand j’ai commencé mon métier dans les années 1960, le directeur et vice-président de la station – alors Télé-Métropole – Robert L’Herbier, m’avait laissé savoir qu’il avait déniché quelqu’un pour faire une émission, soit un grand chanteur du nom de Michel Louvain. Il animait alors avec la femme d’affaires Lise Watier. C’est à ce moment que je l’ai connu.

Tout au long de ma carrière, j’ai vu la sienne évoluer. Il a été boudé par des membres de la communauté artistique qui le traitaient de quétaine, et des humoristes se sont moqués de lui. Mais il faisait fi de tout cela et continuait à briller.

J’ai côtoyé beaucoup de personnalités publiques, comme Claude Blanchard, qui ont aussi été ridiculisées à certains moments. Je peux dire que parmi elles, Michel Louvain était une des plus grandes. Ce qui comptait pour lui, c’était son public. Le chanteur avait un respect immense pour ce dernier. Il remplissait les salles de spectacles et ses disques atteignaient des records de ventes.

On dit souvent que ceux qui ont vraiment du succès y arrivent en perdurant dans le temps. Il y en a eu des chanteurs marquants: Pierre Lalonde, Donald Lautrec et Serge Laprade, par exemple. Ils sont disparus. Michel Louvain, lui, était toujours aussi actif et aimé.

Les bons mots à son égard ont fusé de partout après son décès. Michel Louvain n’avait pas d’ennemi. Il ne parlait jamais contre personne. Il faisait son travail. Je l’ai croisé à plusieurs reprises durant nos carrières respectives. Même si ce n’était pas un ami proche, il était d’une gentillesse incroyable.

Mon dernier souvenir d’une rencontre avec lui remonte à quelques années. Il avait été l’invité de l’émission Cette année-là, animée par Marc Labrèche. Un sketch dans lequel j’étais imité lors de cet épisode de septembre 2019 l’avait beaucoup fait rire. Il m’avait confié ensuite avoir été «tordu de rire» en voyant cette parodie de moi. Nous en avons rigolé ensemble.

J’avais énormément de respect pour lui et, vous le savez, je ne pense pas ça de tous les artistes. Michel Louvain était un homme qui attirait cela. Il méritait que tout le monde le respecte et l’admire.

C’est une immense perte pour la communauté artistique. Des gars comme lui, il n’y en aura pas d’autres dans futur.

10-4!

(Propos recueillis par Gravité Média)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires