Le député Merlini remet 20 000 $ à quatre organismes pour la guignolée

Le député Merlini remet 20 000 $ à quatre organismes pour la guignolée

De gauche à droite: Joanne Audet (la Corne d’abondance), Frédéric Côté (Complexe le partage), Francine Meloche (la Corne d’abondance), Lise Legrand (Service d’entraide Saint-Philippe), Lise Ménard (derrière, Service d’entraide Saint-Philippe), Lucie Samson (Service d’entraide Saint-Philippe), M. Merlini, Marie Rousseau (Club Optimiste La Prairie) et Serge Gauthier (Club des copains).

Crédit photo : Gracieuseté

 Le député provincial de la circonscription de La Prairie, Richard Merlini, a remis 20 000$ à quatre organismes de la région en vue d’aider les familles dans le besoin à Noël. 

M. Merlini a ainsi offert 5 000$ au Service d’entraide de Saint-Philippe, à la Corne d’abondance à Candiac, au Club Optimiste La Prairie (qui travaille en collaboration avec le Complexe le partage) et au Club des copains à Delson. L’argent servira à aider à la préparation des paniers de Noël pour les familles moins bien nanties, dans le cadre des guignolées.

Ce n’est pas la première fois que M. Merlini appuie monétairement les organismes qui travaillent à la guignolée. Il le fait chaque année depuis son élection. Cependant, le montant offert cette fois est du double des années passées. La somme est tirée de son budget discrétionnaire.

«Je suis très sensible à chaque demande qui m’est adressée pour soutenir nos familles de notre communauté et je suis fier de m’impliquer à nouveau pour cette cause qui me tient à coeur», a-t-il dit.

M. Merlini invite la population à être généreuse, le 3 décembre, lors du passage de la guignolée dans la région «afin de permettre à ces familles de vivre un joyeux temps des Fêtes dans le bonheur et la dignité».

De leur côté, les organismes sont contents du coup de pouce augmenté.

«Les besoins se font de plus en plus grands, a dit Serge Gauthier, président du Club des copains à Delson. On aide maintenant des gens qui travaillent au salaire minimum et qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts.»

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar