Le député Merlini salue la hausse du salaire minimum

Le député Merlini salue la hausse du salaire minimum

À partir du 1er mai, le salaire minimum sera de 12$ au Québec.

Crédit photo : Depositphotos

Le député de la circonscription provinciale de La Prairie, Richard Merlini, se dit heureux de la hausse de 0,75¢ du salaire minimum qui s’établira à 12$, le 1er mai.

«C’est une excellente nouvelle pour les travailleurs à faible revenu et pour les entreprises de notre région. Les travailleurs augmenteront leur pouvoir d’achat. Quant aux entreprises, elles pourront favoriser l’attraction et la rétention de leurs employés», a-t-il déclaré par voie de communiqué.

En janvier 2017, le gouvernement libéral de Philippe Couillard avait annoncé une hausse progressive du salaire minimum. Un des objectifs était d’assurer une concordance avec l’évolution de la situation économique du Québec.

«L’économie québécoise se porte bien et c’est pourquoi nous proposons une augmentation plus importante que prévu», a fait savoir la ministre responsable du Travail, Dominique Vien.

 

Bémol de la Chambre de commerce

La Chambre de commerce et d’industrie Royal Roussillon (CCIRR) a joint sa voix à celle de la Fédération des chambres du commerce du Québec (FCCQ) pour indiquer sa préoccupation devant cette hausse à venir.

Les deux organismes estiment qu’il s’agit d’une augmentation «supérieure à l’inflation». Elles reconnaissent toutefois le bien-fondé de la démarche du gouvernement.

«Il respecte ainsi son engagement en proposant une augmentation graduelle et visant un salaire minimum équivalent à 50% du salaire moyen québécois d’ici 2010, tel que le recommandait la FCCQ de même qu’un nombre important d’économistes», ont indiqué Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ, et Marcelina Jugureanu, directrice générale de la CCIRR.

Cela n’empêche pas les deux institutions de réclamer des mesures de compensation fiscale auprès du gouvernement pour absorber cette «charge supplémentaire» que les entreprises devront assumer.

 

Concernant cette augmentation

352 900 : Nombre de personnes à qui la hausse du salaire minimum profitera, selon le gouvernement, soit 214 300 femmes et 138 600 hommes.

3 : À 12$ de l’heure, le Québec aura le 3e taux le plus élevé des provinces canadiennes, derrière l’Alberta et l’Ontario.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar