Des aînés retournent sur les bancs de l’université

Des aînés retournent sur les bancs de l’université

Les étudiants sont attentifs au propos de l’enseignant.

Crédit photo : Le Reflet - Denis Germain

Cet automne, des aînés passionnés d’histoire et de culture sont retournés sur les bancs d’école afin de parfaire leurs connaissances. Ils étaient plus de 25 à s’être inscrits au cours portant sur le patrimoine mondial offert par l’Université du 3e âge à Candiac.

Chaque jeudi après-midi, des amis, proches et couples se sont réunis au Complexe Roméo-V.-Patenaude, crayons et cahiers de notes en main, pour entendre les récits de voyage du professeur globe-trotter Yves de Belleval. Pour certains, il s’agissait d’une activité sociale, alors que pour d’autres, c’était une façon différente de préparer leur prochain voyage.

«J’aime la possibilité d’apprendre et de découvrir de nouvelles choses dans le domaine de la culture, affirme Micheline Vaillancourt, membre de l’Université du 3e âge depuis 10 ans. Il y a toujours une très grande variété de cours.»

«Je suis abonnée aux programmations de différents orchestres, à des musées. Ces cours font partie des activités que j’aime faire. C’est plaisant aussi que ce soit de jour, ça m’occupe», fait valoir quant à elle Suzie Landry, adepte de l’Université du 3e de Candiac depuis sept ans.

Les deux femmes, qui racontent avoir beaucoup voyagé, ont d’ailleurs déjà visité des lieux abordés par le professeur en classe. Lors du passage du Reflet, l’une d’entre elles préparait son voyage en Scandinavie et comptait s’inspirer du cours pour préparer son itinéraire.

De son côté, M. de Belleval souligne l’ouverture d’esprit dont font preuve ses étudiants.

«C’est motivant de constater l’intérêt des personnes qui assistent à mes cours. Elles veulent acquérir de nouvelles connaissances, indique M. de Belleval, qui a visité 92 pays. Certains veulent en savoir davantage par la suite et se procurent les CD de mes cours.»

À propos

L’Université du 3e âge a vu le jour en 1976 à Sherbrooke et s’est étendu dans 10 régions du Québec.

-Elle s’adresse aux personnes de 50 ans et plus qui désirent poursuivre leur formation et continuer à apprendre. Aucun préalable académique n’est nécessaire.

-Différentes formules sont proposées, dont des cours, séminaires, conférences et ateliers.

-La session d’hiver débutera en février. Deux cours seront offerts, soit découvrir Montréal et la littérature du siècle des Lumières.

-La Prairie possède également une antenne universitaire. Plus d’info: https://www.usherbrooke.ca/uta/prog/mtg/lap/

«C’est comme si nous retournions à l’école, mais sans les examens à la fin de la session. C’est moins stressant!» -Micheline Vaillancourt, membre de l’Université du 3e âge

Yves de Belleval verse ses honoraires à la Fondation Ultreïa pour les enfants.

 

Commenter cet article

avatar