Des joueurs appelés à empêcher la menace nucléaire

Des joueurs appelés à empêcher la menace nucléaire

Émilie Fortier de La Factrie invite les joueurs à délivrer le scientifique pris au piège dans le nouveau jeu «La grande évasion 2 : Le piège nucléaire».

Crédit photo : Journal Saint-François - Eric Tremblay

La Factrie propose son sixième jeu d’évasion dans les cellules de l’ancien poste de police. Un scénario immersif dans lequel les participants devront délivrer un scientifique contraint de fabriquer une arme de destruction massive.

«La grande évasion 2 : Le piège nucléaire», est le sixième jeu d’évasion créé à La Factrie. «On quitte le milieu carcéral, mais on utilise l’ambiance de la prison, indique Émilie Fortier, directrice générale du café culturel. Le scénario est plus techno et très familial. Il y a beaucoup de joueurs débutants dans la région et on souhaitait un jeu plus accessible. »

Des élèves de la Commission scolaire des Trois-Lacs et des enseignants de l’école de la Baie-Saint-François ont testé le jeu le 23 novembre. Les enfants sont vifs d’esprit tandis que les adultes peuvent être gagnés par l’énervement.

Encore une fois, l’entreprise spécialisée Hérole a participé à l’écriture tandis que l’équipe de la Factrie a assuré la mise en place du jeu.

En moyenne, un scénario peut coûter entre 5000 et 10 000 $. La Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield a rendu possible la mise en place du sixième jeu. Jean-Philippe Savard, directeur Développement de marché, a expliqué que son équipe avait vécu une expérience enrichissante dans les cellules. «C’est toute une expérience de se retrouver derrières les barreaux, a-t-il mentionné. On embarque dans le jeu et on s’est donné à fond. On a exploité les forces de chacun et même après l’activité, les membres se taquinaient au bureau. »

Il s’agit du sixième jeu d’évasion développé par La Factrie depuis 2016. L’idée est venue après avoir assurée la programmation des Samedis urbains à la Ville.

Depuis, ce secteur d’activité s’est développé une clientèle dans le milieu scolaire, comme activité d’équipe de travail et a contribué à l’essor touristique au centre-ville.

Les scénarios «L’ange disparu», «Le Bunker» et «CSI – Valleyfield» sont toujours disponibles pour les joueurs. On peut réserver sa plage horaire pour le jeu au www.prisaupiege.lafactrie.org ou au 579 790-5881.

«La grande évasion 2 : Le piège nucléaire»

Les joueurs formeront une escouade d’intervention d’élite chargée de libérer un scientifique emprisonné par la police secrète de la République Démocratique du Qumar. Celui-ci, sous la menace de torture, doit créer une arme de destruction massive. Les participants devront neutraliser l’arme et sauver le scientifique à partir d’énigmes et de défis en un temps de 60 minutes.

Commenter cet article

avatar