Des sportifs suent pour aider leurs semblables

Par Joëlle Bergeron
Des sportifs suent pour aider leurs semblables

Frédéric Michaud était très touché qu’une soixantaine de sportifs se soient joints à lui pour le 24 h Maxfit organisé au profit de son neveu Olivier Roy atteint de paralysie cérébrale.

Le coup d’envoi de l’événement qui avait lieu à la Zone sportive de Delson a été donné vendredi soir et s’est conclu samedi à 20h.

«Ma sœur Isabelle est monoparentale et elle a besoin de sous pour continuer à faire bouger son gars, a affirmé M. Michaud. C’est toujours difficile d’admettre qu’on a besoin d’aide, mais elle était rendue au bout de ses ressources. Ce que les gens ont fait pour elle et son garçon, va vraiment les aider.»

Olivier Roy, 12 ans, fait de l’équitation, du soccer, du hockey, etc.

«C’est bon pour ses muscles, mais aussi pour son moral. C’est le fun qu’il puisse se valoriser à travers le sport», estime son oncle.

Les jambes d’Olivier Roy ne fonctionnent plus et pour empêcher que ses muscles ne s’atrophient, il faut qu’il demeure actif et qu’il fasse des exercices d’étirement quotidiennement.

Un bon coup de pouce

Au moment du passage du Reflet, à la mi-parcours, de nombreux athlètes étaient encore à l’œuvre, tandis que d’autres se reposaient sur des lits de fortune installés ici et là.

Clémence et Guillaume, qui suaient à grosses gouttes, trouvaient important de s’impliquer pour la cause.

«Nous, on a la chance d’être en santé, alors on voulait faire notre part en venant ici, a dit la jeune femme. C’est tough, mais l’ambiance est le fun. On ne lâche pas!»

«Le niveau d’énergie lors du lancement était incroyable, s’est d’ailleurs réjoui Bruno Gladu, copropriétaire de la Zone sportive. On est parti tous en même temps, alors c’était super dynamique. Il y a eu une petite baisse de régime vers quatre heures du matin, mais ça commence à reprendre tranquillement.»

Le restaurant Œuf Xceptionnel a offert gracieusement le déjeuner aux athlètes. Des massothérapeutes et physiothérapeutes de chez Accès Physio étaient également sur place pour revigorer les muscles endoloris.

Au terme de l’événement, 1600$ ont été remis à Olivier Roy et 5 500$ à la Fondation B3 qui aide les jeunes sportifs qui n’ont pas les moyens pour pratiquer leur sport.

 

 

Le maxfit, c’est quoi?

Le maxfit est un entraînement à haute intensité qui travaille différents aspects, dont la puissance, la vitesse, la force, l’équilibre, l’agilité et l’endurance musculaire, durant une même séance d’une heure. Ce concept aide les adeptes à gagner de la masse maigre et perdre de la masse grasse. Durant le 24h Maxfit, les athlètes avaient trois heures de repos entre chaque séance. Le parcours en stations se fait en équipe de deux. Pendant qu’un athlète travaille, l’autre se repose. Les enchaînements d’exercices qui peuvent être répétés de trois à cinq fois durant une même station (squats, push-up, chin-up, etc. ) se font généralement à petits intervalles.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des