Des travaux géophysiques pour localiser le lieu de la Bataille de La Prairie

Par Vicky Girard
Des travaux géophysiques pour localiser le lieu de la Bataille de La Prairie
(Photo : Le Reflet - Denis Germain)

L’historien Albert LeBeau a franchi une nouvelle étape dans son désir de prouver que la Bataille de La Prairie n’a pas eu lieu là où l’on croit. Des travaux géophysiques en surface ont été effectué au Club de golf Pinegrove, le 14 novembre.
C’est à cet endroit que M. Lebeau place la Bataille de La Prairie de 1691, plus précisément à l’emplacement du 7e trou, aux limites de la Seigneurie de La Prairie, sur la rive Est de la rivière l’Acadie, près du chemin de la Bataille.
Une étude de Parcs Canada et d’autres historiens la situent plutôt à la jonction de la route 104 et du chemin de la Bataille Nord à La Prairie.
L’entreprise Géophysique GPR international, de Longueuil a effectué les travaux. Deux géophysiciens attitrés au projet, Alexis Marchand et Sofiane Boulila, ont délimité deux périmètres de 2500 m<@V>2<@$p>. Ils ont ensuite examiné le sol avec des appareils qui permettent de détecter des anomalies jusqu’à une profondeur de sept mètres et de collecter des données électromagnétiques.

L’archéologue Francois Veronneau et les historiens Albert LeBeau et Réal Fortin au moment des travaux. Photo gracieuseté.

L’archéologue François Veronneau a constaté sur les lieux que le sol est plus épais d’environ 1,5 mètre à la suite des travaux de construction du Club de golf Pinegrove qui ont eu lieu entre 1955 et 1957.
D’autres témoins étaient aussi présents pour observer les résultats des travaux, notamment l’historien Réal Fortin et le commandant Michel St-Arnaud, vice-président et photographe du comité 1691.
Un rapport final sera disponible au printemps 2019 après l’étude et l’analyse des données scientifiques par des géophysiciens, archéologues et historiens militaires.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des