Élections municipales: Didier Marchione fait une ultime tentative

Élections municipales: Didier Marchione fait une ultime tentative

Que ce soit pour lui ou un autre candidat, Didier Marchione demande aux résidents de Saint-Philippe d’aller voter le 5 novembre.

Crédit photo : Le Reflet - Denis Germain

Didier Marchione ne lâche pas le morceau. Le résident de Saint-Philippe depuis une quinzaine d’années tente sa chance pour une quatrième fois en politique municipale.

En 2009 et 2013, M. Marchione s’était présenté au sein d’un parti. Il avait également fait campagne contre l’agricultrice Manon-Josée D’Auteuil lors de l’élection partielle en 2016.

Cette fois-ci, le facteur se présente comme candidat indépendant dans le district no 1 «pour être libre de toute influence partisane et être équitable envers tous».

«En fait, ce sont les gens qui sont venus me voir pour que je me représente, indique-t-il. Mais si ça ne fonctionne pas, il n’y aura pas de cinquième fois.»

La principale motivation du candidat est la hausse de taxes. S’il est élu, il s’engage à ne pas faire d’augmentation de plus de 1% par année.

«Certaines personnes âgées n’ont même pas de fonds de pension, alors c’est impensable pour ces gens-là d’arriver si les taxes augmentent plus rapidement que le coût de la vie», estime M. Marchione.

L’autre cheval de bataille du Saint-Philippien concerne le passage des camions lourds sur Édouard VII. Pour lui, il est plus que temps que la Ville se dote d’un règlement pour établir des heures de passage.

«Il y a de plus en plus de développement résidentiel qui se fait sur Édouard VII et les gens déchantent en tabarouette quand ils constatent le va-et-vient et le bruit sur cette rue-là, dit-il. Les nouveaux acheteurs vivent un cauchemar!»

Rendre la ville plus sécuritaire pour les enfants, informer les gens sur la bientraitance des ainés et rendre la collecte de neige plus efficace font également partie des engagements du candidat.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar