Épiceries : un appel à laisser la priorité aux plus pauvres le 1er avril

Par Ali Dostie
Épiceries : un appel à laisser la priorité aux plus pauvres le 1er avril
La vidéo diffusée sur la page Facebook de L’Entraide Chez Nous (Photo : Facebook)

Le 1er avril, les prestataires de solidarité sociale recevront leur premier chèque depuis l’éclatement de cette crise. L’Entraide chez nous à Longueuil lance un message de solidarité à l’ensemble de la communauté: «laissons-leur la chance d’avoir du choix sur les tablettes des épiceries».

«Ce que je vous demande aujourd’hui, c’est que le 1er avril prochain, les familles qui vont recevoir leur chèque de solidarité sociale pourront faire un petit achat de nourriture pour la première fois depuis le début de tout ça. Je suggère de leur laisser la chance d’avoir des tablettes qui offrent des choix. Faites partie de ce mouvement de solidarité et tous ensemble nous y arriverons», a exprimé la directrice générale de L’Entraide chez nous, Mary Claire Mac Leod, dans une vidéo diffusée sur la page Facebook de l’organisme.

L’Entraide chez nous offre depuis près de 33 ans du soutien alimentaire à des familles défavorisées. L’organisme reçoit chaque semaine des denrées de Moisson Rive-Sud, «qui fait tout ce qui peut pour offrir aux organismes communautaires de la Montérégie des denrées pour ceux qui en ont le plus besoin».

Mme Mac Leod espère que son message sera partagé partout au Québec et que d’autres organismes qui offrent de l’aide alimentaire emboîtent le pas et publient une vidéo semblable sur leurs réseaux sociaux.

«Partagez en grand nombre et soyons solidaires, forts et tous ensemble», conclut-elle.

Message important de notre directrice 🙂Merci de partager la publication à profusion 👍🏽#jesuissolidaire #restezalamaison #cavabienaller #lentraidecheznous

Posted by L'Entraide Chez Nous on Thursday, March 26, 2020

 

Partager cet article

7
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
6 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
LucieSuzieDanielViviLulu, Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Robin Gagné
Guest
Robin Gagné

Ont à un premier ministre qui est vraiment borné..depuis l’élection de la CAQ ce gouvernement na rien fait pour amélioré le programme 66/72 qui a mes yeux ceci ne prend pas 5 ans pour s’apercevoir que les maladies que les bénéficiaires Ont ne senvons pas en emmêlorient…moi même qui est malade, j’en ai perdu au lieu d’en reprendre…ce qui est tout à fait normal………mon 66 mois va être compléter en juin, pour le 72 mois, ils m’ont fait crever avec 500 dollars par mois en étant apte pour eux mais la vrai RÉALITÉ jetais innapte à l’emploi…….donc ce qui veut… Lire la suite »

Lulu,
Guest
Lulu,

Je me dois de vous demander d’arrêter de chialer. Les deux paliers de gouvernement vous DONNENT déjà afin que vous puissiez vous payer l’Internet et autres services. En temps de crise, vous recevez encore plus alors que les travailleurs courageux rémunérés au salaire minimum peinent à joindre les deux bouts. Au lieu de vous plaindre, dénoncez les gens qui abusent du système en prenant ce qui ne leur est pas destiné. Ainsi, il y aura plus d’argent pour soigner tout le monde, scolariser comme il se devrait et aider les plus démunis grâce aux services communautaires. De l’argent directement? NON.… Lire la suite »

Vivi
Guest
Vivi

Tellement d’accord avec vous !

Vivi
Guest
Vivi

Avec vous Lulu !! Et Robin, un chausson avec ça ?

Suzie
Guest
Suzie

Bien dit.

Daniel
Guest
Daniel

Quand tu ramasse les reste de Couillard et son 75 $ en épicerie …sa donne cela….y a une ligne difficile à franchir….celle du salaire minimum et payer. Le peuple a rester chez lui….1 $ pour chaque personne représente pas juste 1 mais des million alors 20 ces 20 fois plus …..facile de gérer des $$$ dans son salon ….mais en place ces une autre paire de manche

Lucie
Guest

Nous les personnes qui reçoivent des prestations d’aide sociale quand nous faisons du travail bénévole dans les banques alimentaires nous aussi nous risquons nos vies. En plus nous n’avons pas de plastique ou de fenêtre pour nous protéger et nous ne sommes pas payés. En plus ils y a des gens qui travaillent au salaire minimum à temps partiel et qui reçoivent des prestations d’ aidé sociale. Et quand nous faisons trois cent dollars par mois nous sommes coupés de cent dollars sur notre chèque. Vous trouvez ça juste vous?