Ex-entraîneur de hockey arrêté: 16 nouvelles victimes potentielles

Par Vanessa Picotte
Ex-entraîneur de hockey arrêté: 16 nouvelles victimes potentielles
(Photo : Gracieuseté)

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) rencontrera une trentaine de témoins dans le dossier de l’ancien entraîneur de hockey de l’arr. de Greenfield Park François Lamarre, qui a été arrêté le 3 décembre en lien avec des infractions d’ordre sexuel allant de la grossière indécence à l’agression sexuelle complète à l’endroit de garçons de 9 à 16 ans. Ces actes auraient été commis de 1972 à 1997.

Le SPAL a reçu un total de 27 appels jusqu’à maintenant en provenance du Québec, de l’Ontario, de l’Alberta, de la Colombie-Britannique et également des États-Unis. Les appels ont permis aux enquêteurs d’identifier 16 nouvelles victimes potentielles. Les 27 personnes ayant communiqué avec le SPAL seront rencontrées au cour des prochaines semaines par les enquêteurs.

L’équipe de hockey de Greenfield Park de 1972-1973

Rappelons que lors de l’arrestation de François Lamarre, le SPAL était en contact avec quatre victimes.

L’homme de 71 ans devrait comparaître le 19 décembre au palais de justice de Longueuil.

Lamarre, qui est aussi un ancien policier de Montréal, a été un résident des rues Springfield et Campbell, dans l’arr. de Greenfield Park, de 1972 à aujourd’hui.

Les infractions auraient entre autres été commises dans des arénas, au domicile de Lamarre et dans son véhicule.

Les policiers demandent à toute personne détenant de l’information au sujet de François Lamarre de composer le 450 463-7211. Toutes les informations transmises seront traitées par un enquêteur de façon confidentielle.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des