Exporail reçoit 210 000 $ du fédéral pour renouveler son exposition

Exporail reçoit 210 000 $ du fédéral pour renouveler son exposition

Jean-Claude Poissant, député fédéral de La Prairie, lors de son passage au musée Exporail.

Crédit photo : Le Reflet - Denis Germain

Le ministère du Patrimoine du Canada a octroyé une subvention de 210 000 $ dans le cadre du renouvellement de l’exposition permanente d’Exporail à Saint-Constant. L’annonce a été faite au musée par le député fédéral de La Prairie, Jean-Claude Poissant, le mercredi 24 janvier.

«Depuis 1961, le musée met tout en œuvre pour nous raconter l’histoire des chemins de fer et des travailleurs qui les ont construits. En réalisant de nouveaux aménagements dans le musée, l’équipe d’Exporail s’assure de nous faire voyager dans le monde fascinant de l’histoire ferroviaire nationale», a déclaré le député lors de son allocution.

«La subvention permettra de doter Exporail d’équipement d’éclairage et de muséographie [ce qui se rattache aux exposions muséales] afin de réaliser de manière innovante la mise en valeur de notre collection», a commenté Nadine Cloutier, directrice générale du musée.

La mise en lumière de la nouvelle exposition a été confiée à la firme Lightemotion de Montréal.

«La diversité des thématiques proposées et la programmation culturelle qui s’y rattache permettront d’élargir l’expérience des visiteurs.»

– Nadine Cloutier, directrice générale d’Exporail

 

Déplacement

Des locomotives et/ou wagons actuellement en montre au pavillon Angus s’en iront vers les bâtiments qu’on retrouve sur le site d’Exporail. Ils céderont leur place à d’autres engins qui sont actuellement conservés dans ces mêmes bâtiments. Ces wagons seront restaurés au préalable. Le musée compte en tout 160 véhicules roulants.

«On prévoit faire pas mal de déplacements. On refait l’exposition permanente, donc on ne désire pas présenter les mêmes choses», a souligné Nadine Cloutier.

L’actuelle exposition permanente a déjà plus d’une dizaine d’années ce qui dépasse les normes muséales, selon cette dernière.

Le renouvellement de la collection, qui doit être prête au printemps 2019, nécessite un investissement de 1 M$. Plusieurs partenaires financiers collaborent à ce projet. Le musée, qui est déjà au travail, doit chercher 125 000$ pour compléter son financement. Ce qui ne devrait pas poser de problème, selon sa directrice générale.

 

Nadine Cloutier, directrice générale du musée ferroviaire Exporail.

 

Financement récurrent

Questionné sur sa promesse électorale concernant le financement récurrent d’Exporail par Ottawa, le député Jean-Claude Poissant a déclaré qu’il continuait de travailler sur ce dossier.

«On poursuit le travail qu’on a entamé. Dès que j’ai été élu, je me suis engagé à trouver le financement à long terme», a mentionné le député.

 

Les partenaires financiers du renouvellement de l’exposition

– Patrimoine Canada

– Ministère de la Culture et des Communications du Québec

– Bibliothèque et Archives nationales du Québec

– Le Fonds culturel de la MRC de Roussillon

– La Caisse Desjardins des berges du Roussillon

– La Fondation canadienne d’histoire ferroviaire

– Les Villes de Saint-Constant et de Delson

 

Dans l’ordre habituel, Daniel Laurendeau et Nadine Cloutier, respectivement vice-président du conseil d’administration et directrice générale d’Exporail, ainsi que Jean-Claude Poissant, député fédéral de La Prairie.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar