Gala de kickboxing à La Prairie : des combattants locaux s’illustrent devant une salle comble

Par Vicky Girard
Gala de kickboxing à La Prairie : des combattants locaux s’illustrent devant une salle comble
L’événement marquait le début d’une tournée dans la province qui s’arrêtera ensuite au Playground Poker, à Kahnawake, le 12 octobre. (Photo : Le Reflet - Denis Germain)

Quatre combattants du Gladiateur Gym à La Prairie n’ont pas déçu les quelque 700 personnes présentes au gala de kickboxing Aïsudan présenté à la Plaza Rive-Sud, le 22 septembre.

Il n’a fallu qu’une minute et 28 secondes pour que l’adversaire de Pascal Vinet abandonne après avoir été projeté au sol par un crochet au corps. Le combattant du Gladiateur Gym, qui en était à sa première expérience sur le ring en kickboxing, l’a ainsi emporté dans la catégorie des 185 lb contre John Pépin, de Longueuil.

Yanick Rioux n’a pour sa part pas vaincu le combattant d’arts martiaux mixtes de Brossard qu’il affrontait dans la catégorie des 163 lb, Mathieu Infiniti. Son entraîneur, André Blais, a souligné que le verdict des juges était partagé et que «c’était très serré».

M. Rioux était tout sauf déçu. Âgé de 46 ans, il se dit fier de toujours monter sur le ring.

«Au troisième round, à 20 secondes, je pensais que je me faisais geler, puis boom, je suis revenu en force!» s’est-il exclamé.

Le jeune combattant Nikita Darill a pour sa part vaincu son adversaire par K.O. technique en seulement 14 secondes dans la catégorie des 130 lb. Alors que celui qu’il affrontait, Charles Alex Pelletier, se penchait pour lui asséner un coup de poing, le Delsonnien âgé de 17 ans l’a atteint au visage avec son genou dans un mouvement de coup de pied.

«Respect à mon adversaire. Je suis désolé, ça fait partie du sport», a-t-il commenté.

Son entraîneur s’est avoué impressionné. M. Blais a ajouté qu’après des années dans le kickboxing, il n’avait jamais vu un combat comme celui-là. L’adversaire de Darill a eu deux dents cassées.

Danny Barnett est monté sur le ring pour clôturer la soirée avec un combat des plus enlevants dans la catégorie des 190 lb. Il a remporté par décision unanime devant la foule et ses proches en délire contre Will Emile, combattant d’arts martiaux mixte de Brossard.

«C’est une machine», a dit son coéquipier du Gladiateur Gym, Yannick Rioux.

Soirée réussie

Au total, une dizaine de combats avaient lieu lors de ce tournoi du World Combat Arena Striker Series qui s’est tenu au Casino de Montréal pendant quatre ans. Le promoteur et résident de Sainte-Catherine, Vic Thériault, se dit «extrêmement satisfait de la réussite de cette soirée», qu’il décrit comme le retour du kickboxing sur la Rive-Sud.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des