GMC Sierra 2019 : du muscle et de l’innovation

GMC Sierra 2019 : du muscle et de l’innovation


Le Guide de l'Auto

Article par Michel Deslauriers

DETROIT (Michigan) – C’est le troisième véhicule le plus vendu au Canada, alors inutile de préciser que la refonte du Sierra 1500 en est une des plus cruciales. Une fois de plus, GMC mise sur une allure robuste, les caractéristiques haut de gamme de l’édition Denali, mais aussi des innovations intéressantes afin de conserver la popularité de leur camion.

Au lieu d’attendre le déroulement d’un salon automobile pour dévoiler la nouvelle génération de la camionnette Sierra, GMC a organisé un événement privé à Detroit pour les membres des médias, durant lequel on a présenté les deux versions les plus cossues, soit la SLT et la Denali.

Le design du camion partage évidemment beaucoup d’éléments avec les autres produits de la marque, mais ne dérive pas trop du style carré du modèle actuel. On n’a pas encore vu les déclinaisons de base, mais on a mis beaucoup d’effort dans la confection de la calandre, et on voit énormément de détail dans celle de la Denali. Le logo GMC a également été révisé pour lui conférer un peu plus d’éclat. Sur les ailes avant des SLT et Denali, on a apposé des écussons pour clairement indiquer la présence du gros V8 de 6,2 litres sous le capot.

Des lignes de caractère ont été dessinées sur les flancs du GMC Sierra 2019, lui conférant une posture plus athlétique, les pratiques marchepieds intégrés aux coins du pare-chocs arrière y figurent toujours, et à l’arrière, sur les versions SLT et Denali, on retrouve ce que la marque appelle le hayon MultiPro. Une astucieuse pièce d’ingénierie, ce hayon peut être replié ou rabattu en six positions différentes. Il peut servir de marche pour accéder à la caisse, comme une bordure pour retenir des objets plus longs en place, et la moitié dudit hayon peut s’escamoter vers le bas pour faciliter le chargement dans la caisse. Le hayon MultiPro est brillant, il pourrait être un solide argument d’achat, et au moment d’écrire ces lignes, il n’est pas disponible sur le cousin du Sierra, le Chevrolet Silverado 2019.

La caisse du camion est plus large qu’auparavant, et inclut plus d’options d’arrimage ainsi que d’une prise de courant de 110 volts, cette dernière étant une option. Selon la compagnie, le métal utilisé pour construite cette caisse est 50% plus solide qu’avant. Une autre caractéristique unique pour le Sierra, c’est la disponibilité d’une boîte en fibre de carbone, baptisé CarbonPro. GMC précise qu’il procure la meilleure résistance aux bosses, aux égratignures et à la corrosion dans son segment. CarbonPro n’est pas seulement installé par-dessus la caisse existante – il remplace carrément les panneaux internes et le plancher en acier, réduisant le poids du véhicule de 28 kilogrammes (62 lb). Puisqu’on en parle, l’utilisation d’aluminium pour les portes, le capot et le hayon aide à réduire le poids du Sierra de 163 kg (360 lb).

Pas de détails sur la puissance des motorisations, mais des versions révisées du V8 de 5,3 litres et du V8 de 6,2 litres seront disponibles dans le GMC Sierra 2019, et le plus gros V8 profitera d’une nouvelle boîte automatique à 10 rapports. Nous ne savons pas encore ce qui arrivera aux moteurs V6 à essence et V8 eAssist de 5,3 litres, mais un nouveau six cylindres en ligne turbodiesel de 3,0 litres s’ajoutera à la liste des motorisations, assorti de l’automatique à 10 rapports.

L’édition Denali disposera aussi d’une suspension Adaptive Ride Control, qui utilise des capteurs pour surveiller l’état de la route toutes les deux millisecondes afin de procurer le meilleur compromis entre tenue de route et confort.

La cabine du GMC Sierra 1500 obtient également une refonte, et comprend maintenant la dernière version du système multimédia GMC IntelliLink introduite dans le GMC Terrain 2018. Des caméras aideront le conducteur à connecter une remorque plus facilement, et une nouvelle fonctionnalité nommée ProGrade Trailering System with Trailering App est une suite technologique qui inclut des aide-mémoires d’entretien, un test de lumières de remorque, des diagnostiques électriques de la remorque ainsi qu’une surveillance de la pression des pneus de la remorque, entre autres. Il figure de série dans les versions SLT et Denali. On retrouve aussi une détection de vol de remorque qui peut envoyer des textos et des alertes aux propriétaires du Sierra, par l’entremise du système OnStar.

Suivez Michel Deslauriers sur Facebook!

D’autres nouvelles caractéristiques incluent un affichage tête haute en couleur de 3×7 pouces, un système de caméras à 360 degrés, une surveillance des angles morts ainsi que le freinage autonome d’urgence avec détection de piétons.

GMC précise que des matériaux de plus grande qualité seront utilisés pour confectionner l’habitacle des Sierra SLT et Denali, et cette dernière profitera aussi de boiseries à pores ouvertes, de garnitures en aluminium véritable et d’une sellerie de cuir exclusif. Les occupants des places arrière obtiennent trois pouces additionnels de dégagement pour les jambes, alors que des compartiments de rangements rectangulaires, dissimulés derrière les coussins de sièges arrière, peuvent être ajoutés afin de cacher des items de valeur. Ils ne sont pas très profonds, mais bon, chaque espace de rangement compte.

La compagnie a terminé sa présentation en annonçant qu’elle réserve une surprise au prochain Salon de l’auto de New York. Plus de déclinaisons, comme la version All Terrain, entre autres? Une nouvelle motorisation, peut-être?

Peu importe cette surprise, elle fera vraisemblablement du GMC Sierra 2019 une proposition encore plus intéressante, et nous sommes grandement impressionnés avec ce que la marque nous a présenté jusqu’à maintenant. Les prix n’ont pas encore été annoncés, mais la nouvelle camionnette sera mise en vente cet automne.