Hausse moyenne du compte de taxes de 1,9% à Saint-Constant

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Hausse moyenne du compte de taxes de 1,9% à Saint-Constant

Les contribuables de Saint-Constant verront leur compte de taxes augmenter en moyenne de 1,9% en 2019. Il s’agit d’un des faits saillants du budget de 41,1 M$ adopté par le conseil en séance extraordinaire, le 18 décembre.
Il s’agit d’une augmentation semblable à celle de 2018. Ainsi, imputable au taux de taxe foncière qui passe de 0,720$ à 0,738$ du 100$ d’évaluation, le propriétaire d’une maison unifamiliale évaluée à 280 158$ déboursera 2 693$, soit 50$ de plus qu’en 2018. Les tarifs d’assainissement (180$), de consommation d’eau (207$), d’ordures (183$) et de matières recyclables (55$) demeurent quant à eux gelés.
La hausse de 1,9% est tout juste au-dessus de l’indice des prix à la consommation (IPC) au Québec qui devrait être de 1,7%, selon les chiffres présentés par la Ville.
«En ayant adopté de petites hausses dans les dernières années, les contribuables n’auront jamais de surprises avec de grosses augmentations», a expliqué le maire Jean-Claude Boyer.
Les élus se sont dits fiers d’avoir adopté une des plus petites augmentations de taxes de la Rive-Sud, considérant que la Ville ne peut compter sur la contribution financière du secteur industriel (1% des revenus) et que 72% des taxes proviennent du secteur résidentiel.
Revenus et dépenses
Les revenus augmenteront de près de 1,2 M$, essentiellement grâce à la hausse de la taxe foncière et des tarifs des services municipaux, a indiqué Annie Germain, directrice du Service des finances.
Sur le plan des dépenses, l’impact se répercute principalement sur les salaires et avantages sociaux des employés, qui augmenteront de 800 000$ en 2019 (11,9 M$).
«Cela s’explique par une nouvelle convention collective et la création de plusieurs postes, a mentionné Mme Germain. Le budget accordé aux loisirs a également augmenté en vue des festivités du 275e anniversaire de la Ville et de la tenue de la Fête nationale régionale.»
Quant aux quotes-parts versées aux organismes (15,9 M$), elles sont en légère baisse, entre autres parce qu’exo, l’organisme qui gère le transport en commun, a revu ses demandes, a souligné la directrice des finances.
Plan triennal d’immobilisations
Le plan triennal d’immobilisations prévoit des dépenses de 52,1 M$ en projets d’ici 2021, dont le centre aquatique (6,6 M$), le château d’eau (4,1 M$), le centre municipal (4 M$) et la bibliothèque (3 M$). Plus de 21 M$ seront dédiés à la réfection de routes, trottoirs et ponts. Près de 40% des dépenses en immobilisations seront ou peuvent être couvertes par des subventions.
 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des