Il sera bientôt interdit de fumer sur les terrains de l’hôpital Anna-Laberge

Par Vicky Girard
Il sera bientôt interdit de fumer sur les terrains de l’hôpital Anna-Laberge
(Photo : Le Reflet - Archives)

Il sera interdit de fumer sur l’ensemble des terrains extérieurs des hôpitaux du Centre intégré de santé et de services sociaux de Montérégie-Ouest (CISSMO), incluant les stationnements, à partir du 31 mai.

Les visiteurs, usagers, bénévoles et membres du personnel qui souhaitent fumer ou vapoter devront se rendre dans la zone extérieure désignée à cet effet ou hors des limites du terrain, précise le CISSMO par voie de communiqué. Il ajoute que l’usage du cannabis est aussi interdit.

Le nouveau règlement entrera en vigueur à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac. Du soutien sera offert par le personnel de soins et des pharmacologiques seront disponibles pour aider les usagers à soulager leurs symptômes de sevrage, leur envie de fumer ou pour arrêter de fumer.

«La politique pour des environnements sans fumée vise à favoriser et promouvoir la santé de tous, à protéger toutes les personnes qui fréquentent l’hôpital des dangers de l’exposition à la fumée de tabac ainsi qu’à soutenir les fumeurs qui désirent abandonner ou diminuer leur consommation et prévenir l’initiation au tabagisme», affirme Dominique Pilon, directeur des programmes Jeunesse et des Activités de santé publique.

Il s’agit d’une deuxième phase de déploiement conformément à la politique pour des environnements sans fumée pour les hôpitaux Anna-Laberge à Châteauguay, du Suroît à Valleyfield et Barrie Memorial à Ormstown.

Ressources pour arrêter de fumer

-Centre d’abandon du tabagisme (1 866 603-7114);

-Ligne J’ARRÊTE (1 866 JARRETE ou 1 866 527-7383);

-Service de messagerie texte pour arrêter le tabac (SMAT) en s’inscrivant au www.smat.ca.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Paul Dematons Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Paul Dematons
Guest
Paul Dematons

Désolé ça va trop loin : l’hopital c’est stressant pour les patients et leur famille, les temps d’attente sont très longs et le tabagisme est une maladie, donc bientôt il sera interdit de se rendre à l’hopital si on est malade ?….. Construisez donc un abris fumeurs à coté de la porte d’entrée, vous avez bien des lits pour les malades qui sont pas encore gueris. —– signé un ex-fumeur depuis 12 ans mais jamais sans perdre le respect des autres.