Automobile
Actualité

Il y a assez de nickel et de lithium pour 14 millions véhicules électriques en 2023

mardi le 03 mai 2022
Modifié à
Par Benoit Charette

autoben@videotron.ca

Cette affirmation provient d’une de la fédération européenne de transport et d’environnement qui s’appuie sur des données qui montrent qu'il y a suffisamment de nickel et de lithium pour produire jusqu'à 14 millions de véhicules électriques (VE) dans le monde en 2023.

Assez de matière première pour quelques années

Dans une étude basée sur les données de Bloomberg sur les volumes maximaux mondiaux de nickel et de lithium pour batteries de véhicules électriques, Transport et environnement a déclaré qu'en 2025, il y en aurait assez pour fabriquer 21 millions de VÉ dans le monde. En excluant le nickel russe, T&E a déclaré qu'il devrait y avoir suffisamment de matières premières pour fabriquer 19 millions de VÉ en 2025. Les ventes mondiales de VÉ ont plus que doublé pour atteindre 4,2 millions de véhicules en 2021, contre un peu plus de 2 millions en 2020. Le cabinet de conseil automobile LMC prévoit que les ventes mondiales de VE atteindront 9 millions en 2023 et 14,2 millions en 2025.

Des prix en hausse

La guerre en Ukraine a amené une hausse des prix notamment pour le Nickel. Ce dernier utilisé pour les batteries battant de nouveaux records après l'invasion de l'Ukraine, la Russie étant un important producteur de nickel. Certains analystes ont mis en garde contre des goulets d'étranglement à court terme de l'offre de batteries, alors que l'industrie automobile accélère rapidement la production de voitures à émission zéro, ce qui pourrait être suivi d'une surabondance de l'offre avec la mise en service d'une pléthore de projets miniers et d'usines de batteries.

La Chine et les États-Unis en tête

T&E a déclaré que la concurrence pour le lithium et le nickel était féroce et a noté que la Chine et les États-Unis avaient travaillé pour garantir l'accès à ces matières premières. Pendant ce temps, l’Europe parcourt la planète pour tenter de se débarrasser de sa dépendance au pétrole russe. On ferait peut-être mieux de trouver du lithium, du cobalt et du nickel pour assurer l’avenir à long terme.

 

Avec des renseignements de Reuters

 

Le texte Il y a assez de nickel et de lithium pour 14 millions véhicules électriques en 2023 provient de L'annuel de l'automobile - Actualité automobile