Il y a Montréal, Laval, les CHSLD et il y a ailleurs au Québec

Par Yanick Michaud
Il y a Montréal, Laval, les CHSLD et il y a ailleurs au Québec
Le premier ministre François Legault a dit que malgré la situation dans les CHSLD, les choses semblaient plus stables dans de nombreuses régions du Québec, évoquant un retour graduel dans les écoles. (Photo : Assemblée nationale)

On vit présentement dans deux mondes au Québec. Il y a la situation dans les CHSLD. Puis, il y a l’autre côté où c’est stable.

François Legault a expliqué dans son point de presse quotidien, ce mercredi, qu’il faut faire une certaine distinction dans actuelles situations.

«Il faut aussi regarder du côté de Montréal et de Laval. Ce sont 74 % des décès qui ont été enregistrés dans ces deux endroits. Ça va bien ailleurs, si on exclut les CHSLD. Et d’ailleurs, nous allons entreprendre des discussions pour déposer un plan de réouverture graduelle des écoles dans certaines régions», a lancé le premier ministre du Québec, entouré du docteur Horacio Arruda et de la ministre de la Santé Danielle McCann.

Un retour graduel

Il entend toutefois prendre le temps de bien faire les choses.

«On va s’assurer que les parents qui, pour toutes sortes de raisons, ne veulent pas que leurs enfants reviennent, ne soient pas obligés. S’ils préfèrent, ils peuvent les garder à la maison. Mais ça ira selon les régions, et graduellement, avec un certain nombre de directives», a dit François Legault.

Il en va de même pour certaines entreprises. Des discussions pourraient s’amorcer bientôt et des plans de retour pourraient être déposés.

«On ne veut pas voir la nouvelle courbe. Le retour de la contagion à la hausse. Mais ça demeure que nous pourrions être capables d’avoir de bonnes nouvelles à annoncer dès la semaine prochaine, dit celui qui a tenu à remercier les travailleurs de la construction. Merci d’être revenus à l’ouvrage. Ça va rassurer les gens qui avaient acheté des logements, des maisons et qui se demandaient où ils iraient en juillet. »

Quant au directeur de la Santé publique, Horacio Arruda, il a admis que le port du masque pourrait devenir une recommandation.

«Surtout de le porter quand on est moins en mesure de respecter le 2 mètres. Mais ce n’est efficace que si on le porte adéquatement. L’important demeure la distanciation et de se laver les mains», a plaidé le docteur.

La situation ne s’améliore pas

Et malgré toutes ces nouvelles encourageantes, François Legault a admis que la situation ne reluit pas plus dans les CHSLD.

«Notre défi, c’est de trouver le moyen d’attirer du personnel additionnel dans les résidences pour aînés. Hier nous en avions 1000 sur 2000, dont 350 médecins spécialistes. Et nous pensions en trouver 1000 autres. Ça n’a pas été le cas. Parce que nous cherchons des gens à temps plein. Alors nous demandons à Ottawa 1000 soldats de l’armée pour venir prêter main forte dans les CHSLD. Évidemment, ce n’est pas l’idéal, mais ça va aider d’avoir des paires de bras supplémentaires pour les tâches additionnelles», a-t-il admis.

Bilan

20 965 cas (+839)

1134 décès (+93)

1278 hospitalisations (+54)

199 personnes aux soins intensifs (-2)

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des