Impasse policière : Saint-Constant rejette aussi l’offre

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Impasse policière : Saint-Constant rejette aussi l’offre
(Photo : Archives)

Après Candiac, c’est au tour de Saint-Constant de rejeter la recommandation du comité aviseur chargé de dénouer l’impasse quant au renouvellement de l’entente de la Régie intermunicipale de police Roussillon. La suite des choses demeure nébuleuse, a convenu le maire Jean-Claude Boyer, qui est en attente de connaître la position des autres Villes.

À l’invitation du comité aviseur, le conseil s’est prononcé sur le rapport qui lui a été remis en décembre. Toutes les Villes membres de la Régie doivent le faire avant leur prochaine réunion, le 12 février.

Bien que certains points soulevés par le comité aient trouvé écho auprès du conseil de Saint-Constant, ce dernier a rejeté le rapport déposé. Selon le scénario proposé, la quote-part de la Municipalité de 29 000 habitants augmenterait d’environ 139 000$.

«On ne veut pas payer pour les autres. On tient à ce que soit équitable pour toutes les Villes», a dit M. Boyer.

En séance du conseil le mardi 21 janvier, le conseil a adopté une résolution dans laquelle elle fait valoir que «le rapport ne prend pas suffisamment en compte les caractéristiques hétéroclites de chaque ville». Les élus estiment que la nouvelle répartition de la quote-part versée à la Régie devrait considérer le nombre de jeunes familles et l’âge de la population, la part d’industriel et de résidentiel, les indices de défavorisation sociale et de richesse, ainsi que le nombre de rues locales et de transit, notamment.

L’entente actuelle, qui est venue à échéance le 31 décembre 2018, se base sur la population, le nombre de crime commis, le nombre d’unités commerciales et industrielles, le nombre de kilomètres de rues et la richesse foncière uniformisée (RFU). Sur ce dernier point, le maire a salué la recommandation du comité de fixer à 20% la part accordée à la RFU.

Quelle est la suite ?

Questionné par Le Reflet sur les étapes à venir, le maire n’a pas voulu s’avancer, affirmant «qu’il attendait la suite et qu’il souhaitait que des modifications soient apportées au rapport».

«Nous n’en savons pas plus pour le moment. Nous attendons de voir la position des autres villes. Comme tout le monde le sait, nous avons entrepris des démarches pour la création d’un corps de police autonome», a-t-il rappelé.

En date du 22 janvier, seule la Ville de Saint-Philippe avait aussi mis ce point à l’ordre du jour de sa plus récente séance. Le Reflet est en attente de connaître sa décision.

Revoir le financement

Le conseil a adopté une seconde résolution, afin de demander au ministère de la Sécurité publique de réviser le système de financement des services de police municipaux au Québec. Il affirme que ces derniers souffrent d’un financement inéquitable face à la Sûreté du Québec.

 

Partager cet article

9
Laisser un commentaire

avatar
6 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
Martin LazureBobRickPetetulikowski marek Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
tulikowski marek
Guest
tulikowski marek

On veut pas payer plus pour protégé leur citoyen. mais bâtir encore une bibliothèque pour des million après en avoir déjà bâti une neuve y a moins 3 ans. pour une augmentation 139000$ qui équivaut a 4$ par citoyen de plus . J`espère seulement que le gouvernement va finalement mettre leur pied a terre et pas permettre un autre fiscaux comme avec la ville de Mercier, ou sa la ville devais sauve de argent et finalement complètement le contraire.

Pete
Guest
Pete

Oupsss!!!! Vous êtes mal informé… L’ancienne bibliothèque neuve comme vous dites etait une location donc jamais payée entirement… je suis bien content de cette nouvelle bibliothèque qui aura un cout final. Avec les economies de quelques millons perdu annuellement dans cette location, je suis bien content d’arrêter d’en faire les frais… et a long terme c’etait plus que 4$

Rick
Guest
Rick

Oups pourquoi bâtir une autre bibliothèque quand l ancienne appartient déjà à la ville où est l économie à part de payer pour 2 bâtiment

Bob
Guest
Bob

Une bibliothèque en 2020 c désuet
De l’argent dans les poubelles
Arriver à L’ère de l’informatique
On a tout sur internet

trackback

[…] à leurs homologues des Villes de Candiac et Saint-Constant, les élus de la Ville de Saint-Philippe ont exprimé leur appui à la recommandation du comité […]

Martin Lazure
Guest
Martin Lazure

Combien coûterait à St-Constant le fardot de se munir elle-même du Police municipale ? J’ai ben de la misère à croire que ça deviendrais moins cher qu’avoir la Police Roussillon….

trackback

[…] que, par la suite, les élus de Saint-Constant et Candiac ont rejeté la proposition du comité aviseur, la semaine dernière, sans toutefois […]

trackback

[…] leur côté, les Villes de Saint-Constant et Candiac ont rejeté la proposition. Dans une position qui similaire mais qui diffère, La […]

trackback

[…] que la première tentative d’un vote unanime a déjà échoué, après les refus de Candiac et Saint-Constant de l’entériner. La Prairie l’a aussi fait, mais souhaite néanmoins conserver la […]