Julie Voyer finaliste à un Grand prix de la relève d’affaires

Julie Voyer finaliste à un Grand prix de la relève d’affaires

Julie Voyer, PDG de Gravité Média.

Crédit photo : Gravité Média - Judith Cailhier

PDG de la jeune entreprise Gravité Média qui possède depuis l’été 2017 cinq hebdomadaires et le mensuel L’information d’affaires Rive-Sud, Julie Voyer figure parmi les finalistes aux Grands prix de la relève d’affaires 2018.

Mme Voyer est en nomination dans la catégorie «Repreneur de l’année» de la 26e édition du concours organisé par le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ).

«Je ne peux vous dire le bonheur et la fierté qui m’habitent actuellement à la suite de cette belle nouvelle», a réagi la femme d’affaires, dont l’entreprise se démarque dans plusieurs concours ce printemps.

Gravité Média comptait parmi les finalistes aux prix M&A de Montréal 2018 dans les catégories «Transfert et relève d’entreprise» et «Transaction de l’année 2 M$ – 10 M$». Ses journaux Le Soleil de Châteauguay et Le Reflet sont aussi en nomination aux Grands prix des hebdos du Québec qui seront décernés le 24 mai.

«Gravité existe depuis seulement dix mois et nous sommes épatés de voir à quel point nous nous positionnons rapidement par notre dynamisme, implication et expertise», a exprimé la PDG.

De cadre à propriétaire

Occupant un poste cadre chez TC Media, Julie Voyer a fondé Gravité Média avec des investisseurs pour acheter six publications mis en vente par son employeur, dont Le Reflet. La transaction a été officialisée en août 2017.

«En six mois, c’est incroyable le chemin que nous avons parcouru. Nous sommes passés de 65 à 75 employés. Mon objectif est de 125 d’ici 3 à 5 ans», a fait part Mme Voyer.

À la suite de l’acquisition, Gravité Média a relevé plusieurs défis inhérents au démarrage d’une nouvelle entreprise, souligne-t-elle. Elle a notamment mis en place sa propre structure de gestion, aménagé un siège social, déployé son réseau informatique à elle, créé de nouveaux sites internet pour ses publications et les a adaptées à son image. Ce, précise Mme Voyer, tout en développant une agence de marketing constituant un nouveau créneau.

Femmes majoritaires

La majorité des 60 finalistes répartis dans 12 catégories des Grand prix de la relève d’affaires sont des femmes, soit 60% du total, indique le RJCCQ dans un communiqué.

«40 % sont issus de la diversité et 17 villes sont représentées», précise-t-il.

Les finalistes ont été annoncés lors d’un cocktail organisé par le RJCCQ, dans l’enceinte du siège social de la Banque Nationale, partenaire présentateur du concours.

«À la lumière des 60 finalistes de cette 26e édition, qui ont d’ailleurs placé la barre haute pour les éditions à venir, il importe de noter que la relève d’affaires québécoise se porte mieux que jamais! Notre province regorge de talents inspirants et nous sommes fiers de pouvoir les mettre en évidence!»  a exprimé Monsef Derraji, président-directeur général du RJCCQ.

Les lauréats seront dévoilés le vendredi 8 juin à l’Espace Gare Viger, à Montréal.

 

Commenter cet article

avatar