La Commission scolaire des Grandes-Seigneuries dévoile son rapport annuel

Par Katherine Harvey-Pinard
La Commission scolaire des Grandes-Seigneuries dévoile son rapport annuel
Le taux global de diplomation et de qualification des élèves atteint maintenant 80%. (Photo : Depositphotos)

La Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) a rendu public son rapport annuel 2018-2019, le 10 décembre. Celle-ci est actuellement en forte croissance de clientèle, offrant des services à plus de 32 600 élèves, jeunes et adultes, dans 55 établissements.

L’année 2018-2019 a notamment donné lieu à la construction de la nouvelle école spécialisée à mandat régional, l’École régionale Brenda-Milner, qui a ouvert ses portes à Châteauguay à l’automne dernier.

Parmi les autres faits saillants de son année, la Commission scolaire mentionne la mise en place d’un comité de travail de la petite enfance réunissant plusieurs partenaires. Les travaux qui ont eu cours pendant l’année ont notamment permis la rédaction d’un cadre de référence au sujet des meilleures pratiques liées à la petite enfance. Cinq écoles ont été accompagnées pour la mise en place de leur propre comité de transition de la petite enfance vers le milieu scolaire. Les membres du comité ont d’ailleurs reçu le Grand prix Reconnaissance 2018-2019 de la CSDGS.

«Fiers des résultats»

La Commission scolaire note également que le taux de diplomation et de qualification chez les garçons a augmenté de 3,6 points de pourcentage, portant ce taux à 73,4%. Chez les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA), il a cru de plus de 10 points de pourcentage. En 2018-2019, 54,4% des EHDAA ont obtenu un diplôme ou une certification.

Une augmentation du taux de réussite à l’épreuve d’écriture de la 4e année du primaire, tant chez les filles que chez les garçons, a été également constatée au cours de la dernière année. Par ailleurs, le taux global de diplomation et de qualification des élèves atteint maintenant 80%.

«Nous sommes fiers des résultats que nous avons obtenus en 2018-2019!, a lancé le vice-président du conseil des commissaires de la CSDGS, André Dugas. Nous savons qu’ils sont les résultats du travail de notre personnel dévoué, œuvrant sans relâche à favoriser l’émergence du plus grand potentiel de chacun de nos élèves.»

Plus d’élèves issus de l’immigration

«L’augmentation du nombre d’élèves issus de l’immigration amène la CSDGS à porter une attention particulière à leur réussite éducative. En 2018-2019, la mise en place d’un chantier a permis de travailler avec les partenaires afin d’améliorer l’accueil des familles issues de l’immigration. Les services de francisation au primaire et au secondaire de la CSDGS ont aussi été améliorés», souligne la CSDGS.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des