La frontière fermée dans la nuit de vendredi à samedi

Par Mario Pitre
La frontière fermée dans la nuit de vendredi à samedi
(Photo : Capture d'écran - ICI RDI)

C’est dans la nuit de vendredi à samedi que la frontière Canada-États-unis devrait être totalement fermée aux personnes en provenance des États-Unis, à l’exception des camionneurs transportant des marchandises.

C’est ce qu’a précisé le premier ministre canadien Justin Trudeau dans son point de presse tenu jeudi matin à Ottawa.

«Nous sommes encore à finaliser certains détails avec nos vis-à-vis américains mais tout indique que cette mesure prendra effet dans la nuit de vendredi à samedi», a déclaré M. Trudeau, en réponse à un journaliste.

Mercredi, M. Trudeau avait rappelé que 2 G$ de marchandises traversent la frontière chaque jour. «C’est essentiel pas juste pour la santé de notre économie mais la santé de nos citoyens.»

Par ailleurs, le premier ministre a fait savoir que le gouvernement poursuivait ses démarches dans le but de rapatrier le plus grand nombre de citoyens canadiens actuellement à l’étranger.

«Nous avons des demandes en provenance de partout dans le monde, a-t-il rappelé. On a envoyé des messsages-textes à tous ces Canadiens pour leur recommander d’entrer en contact avec les autorités consulaires. J’ai également parlé avec des dirigeants de compagnies aériennes comme Air Canada et West Jet afin de les inciter à rapatrier le plus grand nombre de gens possible», a fait savoir M. Trudeau.

En réponse à une autre question, le premier ministre canadien a indiqué être en contact avec plusieurs fabricants d’équipement médical afin d’accélérer leur production. Au besoin, dit-il, le gouvernement pourrait avoir recours à l’industrie militaire.

Par ailleurs, M. Trudeau n’a pas voulu indiquer pour l’instant si le gouvernement allait avoir recours à la Loi sur les mesures d’urgence dans le contexte de pandémie qui prévaut présentement.

«On n’écarte rien pour l’instant afin de garder les Canadiens en sécurité, mais la Loi sur les mesures d’urgence demeure une loi extrême qui a une importante implication et qui nécessiterait un vote en chambre. Pour l’instant, on a déjà divers outils qui nous permettent d’intervenir…»

Le premier ministre a également profité de ce moment pour adresser ses encouragements au personnel infirmier et aux travailleurs de première ligne, tout en encourageant les citoyens à donner du sang. Il a aussi rappelé que la machine gouvernementale travaillait à faire en sorte que les mesures d’aide annoncées à l’égard des citoyens et des entreprises puissent être mises en application le plus tôt possible.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Robert Goudreau Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Robert Goudreau
Guest
Robert Goudreau

Pourquoi qu’il ferme pas tout de suite, c’est pressant.