La grange musicale ouvre ses portes à la relève musicale

Par Éric Tremblay
La grange musicale ouvre ses portes à la relève musicale
(Photo : Journal Saint-François - Pierre Langevin)

Le Studio Grange à Salaberry-de-Valleyfield ouvre ses portes aux rencontres musicales pour une deuxième saison le mois prochain. Musiciens accomplis ou talents à découvrir se confieront au micro de Marie-Pierre Leduc.
«On veut que le studio ouvre les horizons, estiment Marie-Pierre Leduc, animatrice et interprète et son conjoint Michel Roy, l’homme-orchestre derrière la caméra. On provoque des rencontres et on tend la main vers de nouveaux talents. »
Dix capsules avec huit invités ont composé la première saison. Au centre d’instruments et d’un décor chaleureux, l’animatrice amène l’invité à se confier sur son parcours en plus d’enregistrer un duo. Des nouvelles rencontres artistiques avec des amis de La Voix ou avec des artistes de la région comme Denis Miron ou Dominic Roy ont permis de créer de beaux moments. «Le Studio c’est le moment de se payer un trip et de faire quelque chose que l’invité à le goût de faire, a résumé Marie-Pierre.
Le studio, aménagé dans ce qui était à une autre époque, le poulailler du curé de Saint-Timothée, permet aux interprètes et musiciens de se faire connaître autrement. «Plus que jamais, il y a des gens qui ont du talent et qui veulent chanter, résument Marie-Pierre et Michel. Le Studio Grange est une plateforme pour eux et leur permettre de se faire entendre. »
Environ 5000 visionnements de chacune des capsules ont été enregistrés sur la chaîne YouTube. Un certain succès qui a permis aux invités, mais également à l’animatrice, de dénicher quelques contrats. Marie-Pierre Leduc a pu se défaire de l’étiquette très rock qui lui colle à la peau. Elle a donc pu démontrer l’étendue de ses capacités. «Ça a ouvert des portes et donner de la crédibilité, avoue Michel Roy. Ça lui a permis de démontrer qu’elle pouvait s’adapter et qu’elle était vraiment professionnelle. »
Vue sur la relève
La saison 2 du Studio Grange a été grandement rendue possible grâce aux Fonds culturel de la MRC de
Beauharnois-Salaberry. L’appui financier de 5000 $ a permis à ConcepSon, qui réalise et a développé le concept, d’acquérir des équipements.
Canadian Tire Valleyfield a également offert un montant d’argent qui permet à la web-série de pousser plus loin la vitrine pour la relève régionale. Le Studio Grange s’est affilié à Cégep en spectacle et aux Étoiles en spectacle, deux concours et offrira à un participant le tournage d’un épisode. «Je les ai fait ces concours et je veux encourager la relève, les artistes qui aimeraient en faire une carrière, soutient Marie-Pierre. La relève est le fun, créative et touchante.»
Le premier rendez-vous de la saison 2 est prévue en janvier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des