La Montérégie au complet passe au rouge

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
La Montérégie au complet passe au rouge
François Legault (Photo : Gracieuseté - CAQ)

Le reste de la Montérégie qui ne se trouvait pas en zone rouge passe au palier d’alerte maximale à compter de vendredi, a fait savoir le premier ministre François Legault en point de presse, le 13 octobre. Depuis près de deux semaines, seules les Municipalités situées dans la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) étaient restreintes à la zone rouge.

Ainsi, toutes les Villes des MRC de Beauharnois-Salaberry, Vaudreuil-Soulanges et Jardins-de-Napierville, notamment, devront se conformer aux mesures spécifiques à ce niveau d’alerte. La région du Centre-du-Québec et le reste de la Capitale-Nationale, qui n’étaient pas encore ciblés, dont Charlevoix, en font aussi partie.

Bien que M. Legault ait reconnu que les récents bilans à la baisse étaient encourageants, il a rappelé que le virus se propage actuellement dans d’autres régions que celles de Montréal et de Québec.

«Il n’y a pas de recette magique. Il faut réduire les contacts, a-t-il répété en parlant des rassemblements à l’intérieur des maisons. Qu’une personne en infecte une autre, c’est une chose. Qu’elle en infecte une dizaine d’autres, c’est un problème.»

«Il est tôt pour se réjouir, mais il y a tout lieu de croire que nos efforts donnent des résultats.» -François Legault

Le premier ministre a énuméré trois raisons pour lesquelles les mesures sanitaires doivent être respectées, soit la possibilité de sauver des vies chez les personnes plus vulnérables, de permettre aux jeunes de rester à l’école et d’aider le personnel du réseau de la santé.

Pour sa part, le ministre de la Santé Christian Dubé estime qu’il n’est pas nécessaire de faire passer la province entière au rouge, puisque la transmission n’est pas aussi accentuée dans certaines régions.

«Ce serait trop facile de dire qu’on va tout mettre en zone rouge. Par exemple, les restaurants au Saguenay peuvent continuer d’opérer», a-t-il dit à propos de la région qui passe néanmoins du jaune au orange.

Questionné à propos de Noël et des mesures permises à ce moment, M. Legault a indiqué qu’il est trop tôt pour se prononcer, mais a rappelé que les grands rassemblements privés sont à proscrire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Montérégie en rouge : une décision forcée par la multiplication de nouveaux cas - Le Reflet
11 jours

[…] on la fait par taux et malheureusement dans les derniers jours, les taux de l’ensemble des MRC de la Montérégie progressent dangereusement », explique la directrice qui a répondu à de nombreuses questions […]

Monique Lefrancois
Monique Lefrancois
10 jours

je croyait que nous etions en zone rouge depuis quelque temps

trackback
Situation de Moisson Rive-Sud dans le contexte de pandémie du COVID-19 - Moisson Rive-Sud
6 jours

[…] Le 28 septembre, le gouvernement du Québec a pris la décision de mettre toute la communauté métropolitaine de Montréal (CMM) en palier d’alerte maximale, ce qui incluait une grande partie de la Montérégie. À la suite d’analyses de la situation actuelle, le 13 octobre dernier, Monsieur Legault a préféré mettre l’ensemble du territoire montérégien en zone rouge puis… […]