Le cofondateur de Terre sans frontières à La Prairie est décédé

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Le cofondateur de Terre sans frontières à La Prairie est décédé
Frère Robert Gonneville, FIC, co-fondateur de Terre Sans Frontières, au dessus de la République démocratique du Congo, à bord du Cessna 206 longtemps opéré par TSF dans la région. (Photo : Gracieuseté)

Frère Robert Gonneville, cofondateur de Terre sans frontières dont le siège social est situé à La Prairie, est décédé le lundi 5 avril à l’âge de 77 ans, a annoncé l’organisme de coopération internationale mercredi. Celui qui était aux prises avec une maladie auto-immune depuis quelques années a vécu ses derniers moments à l’infirmerie des Frères de l’Instruction chrétienne de La Prairie. 

M. Gonneville a passé 35 ans à la barre de l’organisme voué à la fin de la pauvreté dans le monde, avant de se retirer en 2015.

«Il a multiplié les initiatives et les partenariats pour appuyer la réalisation de centaines de projets ayant fait une différence dans la vie de dizaines de milliers de personnes défavorisées. Au fil des ans, de très nombreuses personnes ont aussi pu concrétiser leur rêve de participer à la solidarité internationale grâce à lui», relate Terre sans frontières.

Qualifié de «travailleur infatigable, orateur intarissable et négociateur imperturbable» par ses pairs, il s’est rapidement tourné vers la voie religieuse à l’adolescence. Il a étudié au juvénat des Frères de La Prairie à partir de 1957, puis au noviciat d’Oka à compter de 1961. Le diplômé universitaire en sociologie et en pédagogie a ensuite enseigné à différentes écoles au Québec, avant de poursuivre son travail d’éducateur au Burundi en Afrique.

La création de Terre sans frontières au début des années 80 est l’aboutissement de ses efforts en République démocratique du Congo, où il a été envoyé par ses supérieurs pour aider les œuvres des Frères de l’Instruction chrétienne, fait savoir l’organisme.

«Déjà fortement attiré par le développement international, Frère Gonneville a plongé tête première dans ce
beau défi qui allait irrémédiablement définir sa mission», souligne l’équipe de Terre sans frontières qui s’est dite attristée par son décès.

Les détails quant à ses funérailles ne sont pas encore connus.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires