Actualités
Environnement

Le compostage s’étend à 4 000 portes de plus

vendredi le 26 mars 2021
Modifié à 15 h 12 min le 25 mars 2021
Par Audrey Leduc-Brodeur
En août, la collecte de compost de la MRC de Roussillon s’étendra à 4 059 unités d’occupation supplémentaires dans 400 immeubles de 7 logements et plus, si bien qu’au terme de la distribution du bac brun, plus de 90% des citoyens du territoire seront desservis, fait savoir la MRC responsable des collectes. Les résidents recevront également un bac de comptoir et un guide explicatif. L’équipe d’enviroconseillers de la MRC de Roussillon les rencontrera pour faciliter leur adhésion à ce nouveau service, rapporte Anne-Louise Milot, directrice des communications. Celle-ci précise que les mesures sanitaires seront respectées. Le projet-pilote lancé en 2020 auprès de 933 unités d’immeubles de 7 à 40 logements a été concluant, souligne la MRC, dont le souhait était «de déterminer les meilleures mesures à prendre pour favoriser une bonne participation des résidents dans ces bâtiments». Procéder par phases Si la MRC de Roussillon – la plus populeuse au Québec fait-elle remarquer – ne desservait pas déjà ces bâtiments, c’est que la charge de travail à effectuer était «considérable». Il a ainsi été décidé de déployer la collecte par phases, rappelle Mme Milot. Les maisons et immeubles de six logements et moins ont été priorisés en septembre 2019. Puis, des commerces, écoles et CPE ont reçu leur bac brun. Toutefois, il sera difficile, voire impossible, de desservir les immeubles de 200 logements et plus, ainsi que les restaurants et épiceries qui génèrent de grandes quantités de matériaux compostables, admet la MRC, «puisqu’ils ne sont pas compatibles à la collecte par bac roulant». L’organisation qui représente 11 municipalités «travaillera dans les prochains mois à statuer sur les meilleures façons pour que ceux-ci puissent avoir accès à une collecte des matières organiques», fait savoir Mme Milot.

Impact de la pandémie

Questionnée sur les habitudes de compostage, recyclage et déchets des citoyens depuis le début de la pandémie, la MRC de Roussillon dit avoir constaté «une augmentation importante de matières résiduelles». Le télétravail et la croissance fulgurante des commandes par livraison en sont la cause, note-t-elle. «Le personnel affecté aux collectes a fait du bon travail pour pallier cette situation particulière et nous tenons à le souligner», affirme Sylvain Payant, président du comité sur la gestion des matières résiduelles de la MRC de Roussillon et maire de Saint-Isidore. En un an et demi de compostage sur le territoire, la quantité de déchets générés par les citoyens a diminué de 28%, ajoute-t-il.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous