Le concours Bravissimo annulé en 2019

Par Hélène Gingras
Le concours Bravissimo annulé en 2019
(Photo : Le Reflet - Archives)

Le concours de musique Bravissimo n’aura pas lieu en 2019, pour des raisons hors du contrôle des organisateurs, affirment-ils.
La Ville de La Prairie n’a pas renouvelé son soutien habituel à l’événement et «cet appui était essentiel à la tenue de l’activité», est-il écrit sur la page Facebook du concours.
Jointe, la fondatrice Despina Papayannis n’a pas voulu commenter la nouvelle. Il est toutefois prévu que l’événement soit de retour en 2020 pour une 9e année. Les commanditaires seraient confirmés.
«Il s’agit pour nous d’une priorité d’assurer la pérennité de ce projet exceptionnel, qui permet à des centaines de jeunes et moins jeunes de croître et de s’émanciper à travers leur cheminement musical», est-il écrit sur la page du concours.
La date et l’emplacement de l’édition 2020 doivent être communiqués à l’automne prochain.
Une maman déçue
C’est une maman qui a avisé Le Reflet que le concours n’aurait pas lieu en 2019.
«Ma fille a participé aux trois dernières éditions de Bravissimo qui est un événement tout simplement remarquable! C’est extraordinaire pour l’estime personnel des enfants. C’est également une belle vitrine pour la ville de La Prairie et la région, en plus d’une source de revenus additionnelle pour les commerces avoisinants», regrette Hélène Livernois.
Fondé en 2011, le concours Bravissimo se veut une occasion de valoriser le cheminement musical et les progrès de centaines de participants de la Montérégie et d’ailleurs. Ceux-ci sont invités à interpréter une pièce de leur choix devant public et jury, en fonction de l’instrument qu’ils pratiquent, ou le chant. Ils reçoivent chacun une médaille selon leur résultat.
La Ville s’explique
Jointe, la Municipalité de La Prairie a expliqué que le concours Bravissimo jouissait à tort d’un tarif préférentiel pour la location de salles. Or, «il ne s’agit pas d’un organisme accrédité en vertu de notre politique d’accréditation et de soutien des organismes», a déclaré Dominique Beaumont, directrice des communications à la Ville.
Par souci d’équité envers les organismes accrédités, La Prairie a opté pour le tarif non préférentiel de location. La Ville précise toutefois qu’elle reconnaît la popularité et les objectifs du concours.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des