Le lieutenant pour le Québec des Conservateurs en visite

Par Vicky Girard
Le lieutenant pour le Québec des Conservateurs en visite
Isabelle Lapointe et Alain Rayes dans les bureaux de Gravité Média et du Reflet. (Photo : Le Reflet - Vicky Girard)

Alain Rayes, député fédéral de Richmond-Arthabaska et lieutenant d’Andrew Scheer, chef du Parti conservateur au Canada, considère qu’Isabelle Lapointe, candidate conservatrice dans La Prairie, aura un rôle important à jouer aux élections fédérales du 21 octobre. Il lui a démontré son soutien lors d’une tournée préélectorale dans la circonscription, le 19 août.  

M. Rayes et Mme Lapointe ont notamment visité des gens d’affaires et des citoyens dans des cafés pour entendre leurs préoccupations, puis l’entreprise Zinda qui produit du couscous à Candiac, un coup de cœur pour M. Rayes.

Ils ont ensuite fait un arrêt aux bureaux des maires de Delson et de Candiac, Christian Ouellet et Normand Dyotte, puis ils ont terminé leur tournée dans les locaux du Reflet à Candiac.

«Ça permet de prendre le pouls de la population, de soutenir notre candidate sur le terrain et de démontrer que les Conservateurs sont sérieux dans La Prairie», dit-il.

«Candidate d’envergure»

Pour M. Rayes, Isabelle Lapointe est une candidate sur laquelle le parti mise beaucoup, entre autres parce que les Conservateurs souhaitent mettre ses candidates féminines de l’avant.

«Chez les Conservateurs, on avait 9 femmes sur 78 candidats à la dernière campagne; c’est 11,5%. Aujourd’hui, on est fiers d’être à 40%, notamment avec Mme Lapointe», dit-il.

Le parti désire aussi installer une proximité avec les électeurs.

«Cette perception que les gens ont qu’Ottawa semble très loin peut changer avec une candidate de terrain qui sait exactement comment ça se passe», explique l’ancien maire de Victoriaville qui dit connaître l’importance des enjeux locaux.

Il ajoute que des questions comme l’aide médicale à mourir, la légalisation de la marijuana et la gestion des finances publiques qui se reflète dans les taxes et les impôts, «ça touche tout le monde».

Candidate depuis octobre, Mme Lapointe va à la rencontre des citoyens de sa circonscription directement à leur résidence.

«Chez les Conservateurs, le porte-à-porte est important. Même moi, j’avais des doutes. Au Québec, ce n’est pas une pratique courante. Je vis dans la circonscription depuis 6 ans et jamais personne n’est venu cogner à ma porte», dit-elle.

La candidate conservatrice ajoute qu’elle a une réponse positive des citoyens.

En discutant avec eux et avec les maires de sa circonscription, elle a dressé une liste des priorités sur lesquelles elle veut travailler, dont l’érosion des berges, l’accès au RécréoParc à Sainte-Catherine, l’enjeu de l’autoroute 30 et de la route 132, ainsi que le besoin «d’argent dans leurs poches».

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] le député sortant Jean-Claude Poissant, du Parti libéral, Alain Therrien, du Bloc québécois, Isabelle Lapointe, du Parti conservateur, et Barbara Joannette, du Parti […]