Le nouveau transporteur du secteur Le Richelain critiqué

Le nouveau transporteur du secteur Le Richelain critiqué

De nouveaux autobus feront leur apparition pour le secteur Le Richelain.

Crédit photo : Gravité Média – Archives

Retards, attente prolongée, passagers debout, autobus en panne ou mal chauffés; les usagers du transport en commun du secteur Le Richelain sont critiques envers le nouveau transporteur, Transdev, qui assure le service depuis le 1er janvier, et des plaintes s’acccumulent.

«J’avais cessé de prendre l’autobus au profit de mon auto depuis l’été passé, après quatre jours dans des autobus non climatisés sans fenêtres qui ouvrent et des gens qui s’évanouissaient… J’avais espoir que le nouveau transporteur change les choses. Malheureusement, je pense que je vais passer mon tour!» a écrit Max Cotton sur la page Facebook de la Coop La Prairie-Candiac où une discussion a été entreprise sur le sujet.

«Pas du tout impressionnée par le nouveau service non plus. Oui, ils doivent s’ajuster, mais l’attitude des chauffeurs et du service à la clientèle ne donnent pas beaucoup d’espoir sur leur désir de le faire», a mentionné pour sa part Lucie Laforce.

Celle-ci s’est plainte pour un retard de plus de 15 minutes d’un départ, ce qui lui apparaît incompréhensible vu qu’elle voyage en dehors des heures de pointe.

Un seul commentaire est dissident. Eric Pinard demande aux utilisateurs de donner la chance au transporteur de s’ajuster.

Des autobus moins spacieux

Pour sa part, Le Reflet a mis la main sur de la correspondance échangée par courriels entre des usagers et Gestrans et/ou exo, qui gèrent le service. Étienne Hallé a noté «des files de passagers anormalement longues» au terminus centre-ville aux heures de pointe le soir, les 7 et 8 janvier.

«Elles font le tour et se rendent jusqu’à l’escalier roulant. Cela nous cause un délai d’attente plus élevé pour prendre place dans l’autobus et arriver à destination, en plus de surcharger le terminus et empiéter les espaces des files d’autres transporteurs et circuits», a-t-il signalé.

La direction de Gestrans lui a répondu le 9 janvier que ses commentaires ont été transmis aux dirigeants d’exo afin que la situation soit analysée. Cependant, Gestrans a noté «quelques retards sur les premiers départs en pointe la semaine dernière», contrairement à cette semaine. Des explications auraient été demandées au transporteur.

De plus, Gestrans a précisé que

Un usager déplore que certains bancs aient été sales lors d’un départ.

possèdent 42 places assises au lieu des 47 anciennement. Ceci est néanmoins conforme au contrat entre Transdev et exo.

Quant au fait que des gens sont debout dans l’autobus, un rappel sera fait à l’ensemble des chauffeurs sur l’importance de compter les usagers et «d’informer la clientèle lorsque les places assises sont complètes.»

Pour sa part, Manon Guertin déplore le fait qu’elle a eu froid à bord autant le matin que le soir. Ironiquement, on lui a distribué le jour même un pamphlet promettant «confort et fiabilité» aux usagers.

Wifi à venir

Le Wifi sera à nouveau accessible au cours des prochaines semaines, a fait savoir exo, le temps d’installer l’équipement nécessaire à son fonctionnement. Les autobus devraient pour leur part être identifiés aux couleurs d’exo prochainement.

 

 

6
Commenter cet article

avatar
5 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
JeanBobMoiLuciePauline Recent comment authors
Pauline
Invité
Pauline

#allorenouveau 🤣

Lucie
Invité
Lucie

Le problème n’est pas seulement que les autobus sont en retard mais que nous n’avons aucun moyen de nous informer rapidement s’il s’agit d’un retard (on attend alors l’autobus) ou d’une annulation (on prend alors un autre autobus). Chez Exo, on m’a dit d’appeler le service à la clientèle (à 6h15 le matin, il est fermé;. En fin de journée, j’ai été mis en attente et n’ai pu avoir la ligne avant le départ de mon autobus “alternative”).

Moi
Invité
Moi

En plus c est le même patron que l ancien transporteur la québécoise et vu les prix pratiqués pour assurer un transport il vont tirer sur les prix des bus à rabais et des chauffeurs sous payes quelle tristesse

Jean
Invité
Jean

De quoi parlez vous ? Qui vous a dit ça ?

Bob
Invité
Bob

Pourquoi ça ne me surprend pas ?

Jean
Invité
Jean

Vous savez qu’ils utilisent 28 nouveaux véhicules sur une flotte de quarante quelques ? Vérifiez avant de vous plaindre du sous-contractant.