Le Parc du centenaire à Delson ouvert au public dans un an

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Le Parc du centenaire à Delson ouvert au public dans un an
Pelletée de terre des travaux du Parc du centenaire. (Photo : Le Reflet - Denis Germain)

À lire aussi Delson veut concrétiser le parc du Centenaire

Le site de conservation aménagé en marge des 100 ans de Delson devrait être accessible aux résidents à l’automne 2020, a annoncé la Ville, le mercredi 25 septembre, à l’occasion d’une pelletée de terre symbolique. Alliant nature, culture et histoire, cet espace vert équivalant à plus de 10 terrains de football sera le nouveau lieu de rassemblement des citoyens, promet le maire Christian Ouellette.

Sous une fine pluie froide, le conseil municipal et les intervenants impliqués dans le dossier ont donné le coup d’envoi des travaux, en bordure de la rue Principale Sud et de la voie ferrée du CN. Le terrain municipal de 7,65 hectares hébergera différentes installations «qui mettront en valeur cet espace naturel situé au cœur de la Ville», a souligné M. Christian Ouellette.

«Ce ne sera pas qu’un sentier de randonnée. Il y aura une piste de ski de fond l’hiver, de petites places pour le yoga, un mur avec les briques achetées par les citoyens, etc. On voit grand et on veut bonifier le parc au fil des ans», a-t-il indiqué au Reflet.

Le projet de 2,6 M$ verra le jour notamment grâce à des subventions de 500 000$ de Patrimoine Canada et de 878 000$ du programme de la Trame verte et bleue du Grand Montréal de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). La Ville de Delson a emprunté près de 1 M$ pour les travaux.

Ces derniers se déploieront en deux phases, soit la construction du pavillon d’accueil et de l’agora d’abord, puis l’aménagement d’un sentier pédestre de 1,5 km et des installations le long des berges de la rivière de la Tortue ensuite. La Ville de Delson est en attente d’une autorisation du ministère de l’Environnement pour la seconde étape.

«Nous voulons redonner la nature aux citoyens. Nous allons leur offrir un legs d’une qualité durable, a affirmé M. Ouellette. Ce projet nous permettra de protéger le boisé et les berges de la rivière.»

De son côté, le député fédéral sortant de La Prairie, Jean-Claude Poissant, a ajouté qu’il est heureux que le site naturel ait «une seconde vie».

«Dans un contexte où on parle beaucoup d’environnement, je me réjouis d’annoncer un tel investissement et je salue l’initiative de la Ville de Delson», a-t-il dit.

Finalement, le directeur général de la CMM, Massimo Iezzoni, a profité de l’occasion pour rappeler que le terrain se trouvait à proximité de l’aire TOD de la gare de Delson et que le projet de Parc du centenaire s’inscrivait dans ce concept.

«Je félicite la Ville de Delson qui protège l’environnement et mise sur le transport actif», a-t-il dit pour sa part.

(Photo Le Reflet – Denis Germain)

Le Parc du centenaire

-Un bâtiment d’accueil;

-Une agora pour se reposer;

-Un sentier pédestre de 1,5 km;

-Des stations d’interprétation à vocation culturelle et historique;

-Un mur de briques composées des briques achetées par les citoyens de Delson.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des