L’école Saint-Lawrence reçoit la visite de Kim St-Pierre et du programme BOKS

Par Katherine Harvey-Pinard
L’école Saint-Lawrence reçoit la visite de Kim St-Pierre et du programme BOKS
(Photo : Gracieuseté BOKS)

Le programme d’activité physique pour les enfants BOKS célèbre ses 5 ans. Pour l’occasion, les responsables, dont la triple médaillée d’or olympique Kim St-Pierre, étaient de passage à l’école Saint-Lawrence de Candiac, le 25 septembre, afin de faire participer des jeunes de 5e et 6e année à une course à obstacles.

Près de 1 300 écoles à travers le pays adhèrent aujourd’hui au programme BOKS (Build Our Kids’ Success – Préparons la réussite des enfants), dont l’objectif est d’améliorer la santé physique et mentale ainsi que la qualité de vie des enfants.

«On outille les écoles avant que l’école commence, le midi ou encore en parascolaire, indique Kim St-Pierre, directrice du développement des affaires chez BOKS. On a aussi des pauses actives pour les professeurs en classe. C’est vraiment un programme qui convient à tout le monde dans l’école, autant les professeurs en classe que le service de garde.»

Pendant une heure, les jeunes, accompagnés des responsables du programme, ont fait la BOKStacles dans le gymnase de leur école. Ils ont également dû créer leur propre activité physique à l’aide des objets mis à leur disposition. Les sourires étaient au rendez-vous.

«Nos valeurs sont le travail d’équipe, d’être sensibilisé aux autres et de se dépasser soi-même, souligne l’athlète de 39 ans. C’est ça, le programme BOKS. Ce n’est pas un programme où on travaille le sport spécifiquement, c’est vraiment le développement des habiletés, donc comment courir, sauter, faire des push-ups, la planche et ainsi de suite. On veut vraiment que les enfants se dépassent eux-mêmes.»

Faire bouger les jeunes
Kim St-Pierre a connu une remarquable carrière de gardienne de but. Aujourd’hui, la native de Châteauguay souhaite encourager les jeunes «à trouver leur passion».

«J’ai longtemps été la seule fille à jouer au hockey. C’est souvent ce que je leur raconte; de ne pas abandonner et de poursuivre leur passion. Avec le monde du sport, on apprend tellement. On devient une meilleure personne et on rencontre beaucoup de nos meilleurs amis», conclut-elle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des