Les automobilistes invités à signaler les nids-de-poule

Les automobilistes invités à signaler les nids-de-poule

Même si la circulation automobile a grandement diminué au cours des derniers mois, les nids-de-poule ne sont pas moins nombreux sur nos routes. Leur signalement auprès des instances concernées est cependant beaucoup moins fréquent.

CAA-Québec invite donc automobilistes, piétons et cyclistes à signaler les nids-de-poule qu’ils croisent, de façon à aider le ministère des Transports et les municipalités à faire les réparations nécessaires. Les signalements peuvent être effectués au service Québec 511 Info Transports ou en contactant la municipalité concernée.

Selon un sondage mené par le CAA en 2016, les nids-de-poule entraînent des dépenses de plus de 1 G$ par année aux automobilistes à l’échelle du Canada.

Afin d’éviter les dommages, CAA-Québec recommande de négocier un nid-de-poule en tenant fermement le volant, en évitant les mouvements brusques et en freinant avant d’y arriver, et non lorsque le véhicule est dedans.

Partie remise pour Les pires routes

CAA-Québec a par ailleurs pris la décision de reporter sa traditionnelle campagne Les pires routes du Québec, entre autres parce que les automobilistes circulent moins et sont donc moins susceptibles de remarquer l’état des routes.

«Mais la raison principale, c’est que la lutte à la COVID-19, un combat d’une ampleur historique, mérite l’entière attention de nos dirigeants», indique l’organisation. (G.M.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des