Les interprètes féminines brillent au Festi-Relève

Par Joëlle Bergeron
Les interprètes féminines brillent au Festi-Relève

Les interprètes Florence Lasnier et Doris Rivière ainsi que les groupes Dwench et Blackout sont les premiers lauréats du Festi-Relève en musique de Saint-Constant qui avait lieu du 27 au 30 août.

Florence Lasnier, de La Prairie, était la dernière des quatre finalistes de sa catégorie à s’exécuter samedi soir. Derrière son piano, l’interprète de 15 ans a débuté sa prestation avec une pièce de Cœur de pirate, La petite mort. Elle a ensuite délaissé son instrument pour chanter Deux frères sous le soleil de Bryan Adams.

La chanteuse d’expérience Doris Rivière, qui gagne sa vie sous le nom d’artiste Sharon Nite, a soufflé les spectateurs avec une version puissante de Je ne suis qu’une chanson de Ginette Reno. Celle qui a vaincu un cancer a ensuite interprété une version sentie de Je me battrai pour moi de Nathalie Carbonneau.

Quatre finalistes, dont un homme, le Delsonnien Jean Desbiens, compétitionnaient dans la catégorie des 30 ans et plus.

Après que tous les candidats soient montés sur scène une première fois, ils sont revenus une dernière fois pour tenter d’impressionner les juges.

Florence Lasnier et Doris Rivière ont remporté les bourses de 300$ et 500$ remises dans leurs catégories respectives.

Le jury était formé de Despina Papayiannis, directrice de l’école de musique Colimaçon à Delson et fondatrice du concours Bravissimo, Annick Allaire, enseignante en technique vocale à Sainte-Catherine, et Jocelyne Tremblay, chanteuse originaire de Saint-Constant et juge sur les préauditions de La Voix

De belles histoires

Doris Rivière dit s’être inscrite au Festi-Relève par amour pour la musique. «J’ai chanté toute ma vie et c’est que j’aime faire le plus au monde, a affirmé l’interprète en sortant de scène. Je n’ai pas eu de chance jusqu’à présent, mais ça viendra.»

Samedi soir, la chance lui a souri.

Lyne Labonté, qui s’inscrivait dans un concours de chant pour la première fois, a confié ne jamais l’avoir fait à cause de sa dyslexie.

«Je suis extrêmement gênée et j’avais peur de me tromper dans mes paroles parce que j’inverse parfois les mots, a-t-elle raconté au Journal. Je venais pour briser deux barrières et j’y suis arrivée. J’ai déjà gagné.»

Du haut de ses 11 ans, Florence Gagné, de Candiac, a interprété la pièce Ficelles d’Ingrid St-Pierre avec aplomb.

«C’est une très belle chanson que j’avais faite avec mon professeur à la Place des Arts et j’avais envie de la refaire», a-t-elle expliqué. Une vieille âme qu’on réentendra assurément.

Les groupes

La soirée de vendredi était réservée aux groupes. Le groupe Dwench de La Prairie a remporté le concours de band dans la catégorie composition. La formation châteauguoise Camomille Cancer se battait pour le même titre et la bourse de 500$. Deux groupes s’affrontaient dans la catégorie cover: Blackout, de Saint-Constant, et Cookies and cream, formé en 2012 à Salaberry-de-Valleyfield. Ce sont les Constantins qui ont décroché les honneurs.

 

Finalistes chez les 12-17 ans

Audrey Archambault

Florence Gagné

Tressy Michaud-Trépanier

Florence Lasnier

Finalistes chez les 30 ans et plus

Doris Rivière

Lyne Labonté

Késia Fournier

Jean Desbiens

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des