Les villes renégocient leur entente avec la police

Par Hélène Gingras
Les villes renégocient leur entente avec la police
(Photo : Le Reflet - Archives)

Les discussions se poursuivent entre les sept municipalités du territoire en vue de renouveler pour 10 ans l’entente avec la Régie intermunicipale de police Roussillon, échue le 1er janvier.
«Tout le monde est satisfait du service de police, c’est plus au niveau des critères [utilisés pour établir la quote-part de la facture] qu’il y a des discussions, mentionne Jocelyne Bates, présidente de la Régie intermunicipale de police Roussillon et mairesse de Sainte-Catherine. C’est tout à fait normal parce qu’il y a eu des changements dans chaque ville depuis 1999. On essaie donc de trouver une formule qui soit équitable pour tout le monde.»
En 2009, l’entente originale signée 10 ans plus tôt avait été renouvelée telle quelle, ce qui n’est plus le cas 20 ans plus tard. Des Villes ont demandé à ce que le mode de répartition des coûts d’exploitation et d’administration soit revu, explique Mme Bates. C’est le cas notamment de Saint-Mathieu et Saint-Constant.
L’entente actuelle prévoit une quote-part qui tient compte de la richesse foncière de la municipalité, de sa population, de son taux de criminalité, mais aussi du nombre de kilomètres de rues, notamment.
«Dans le cas de Saint-Philippe ou de Saint-Mathieu, le dernier critère fait en sorte qu’elles ont plus de territoire que les autres, mais celui-ci est en grande partie agricole avec une faible population», donne-t-elle en exemple.
Plusieurs scénarios
Ces derniers mois, les Villes ont chacune mandaté leur directeur général pour négocier en présence d’un consultant externe, membre de l’Union des municipalités du Québec.
«Plusieurs scénarios ont été mis sur la table et les élus doivent maintenant se prononcer, dit Mme Bates. Le but n’est pas qu’une ville paye pour une autre.»
Elle a bon espoir que ce dossier se règle prochainement.
Par la suite, la Régie de police devra s’assoir avec son syndicat, puisque l’entente des quelque 114 policiers est aussi échue depuis le 1<@V>er<@$p> janvier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des