Lettre ouverte : une consultation réclamée pour la rue Centrale

Lettre ouverte : une consultation réclamée pour la rue Centrale

Citoyens de Sainte-Catherine, êtes-vous informés et conscients de ce que la Ville de Sainte-Catherine vous prépare comme transformation majeure de la rue Centrale?
Elle nous informait dans «L’INFO Ste-Catherine» de son intention de procéder à la planification des travaux de réfection de la rue Centrale. J’ai demandé à la mairesse, lors de réunions du conseil de ville, à savoir si la population de la ville allait être «consultée» sur ce projet. Elle m’a répondu que la population avait été «informée» et qu’elle avait consulté des résidents concernés de la rue Centrale. Or, l’avenir de la rue Centrale concerne «tous les résidents» de la ville.
L’illustration qui accompagne l’INFO nous laisse voir que la ville se prépare à répéter le même genre de réaménagement qui a été fait dans nos anciennes rues Jogues et Union, converties en «VOIES piétonnières et cyclables» longeant ce qui est maintenant devenus de magnifiques «ruelles avec aménagement paysagé».
Précisons que l’espace de «desserte» disponible pour la rue Centrale est d’une largeur extraordinaire et largement suffisante pour inclure les trottoirs, la piste cyclable et même des arbres désirés par la Ville, mais il faut absolument éviter de réduire l’espace nécessaire à la «mobilité de la circulation». L’espace est largement disponible dans l’emprise réservée pour cette rue.
La Ville veut l’encombrer de «saillies» qui vont réduire considérablement l’espace nécessaire pour cette «voie de transit» entre les deux boulevards (Marie-Victorin et la route 132). Or, la rue Centrale n’est pas seulement résidentielle, c’est aussi une «voie de transit.
Une aberration se prépare sans aucune intervention possible des citoyens à qui on n’a offert aucune véritable consultation. Des points de vue divers ne seraient-ils pas propices à faire voir des aspects qui leur échapperaient afin d’éviter des lacunes irréversibles?
J’aime bien la mairesse Jocelyne Bates et son équipe, mais je m’interroge sur leur degré d’écoute face aux citoyens. Ce monopole, sans opposition au conseil de ville, n’est-il pas un peu inquiétant pour une démocratie qui s’appauvrit par le manque de diversité dans les points de vue?
La Ville de Sainte-Catherine peut-elle faire la sourde oreille au besoin grandissant de la mobilité, avec l’accroissement progressif et évident de la population sur son territoire et la fonction de transit de cette rue majeure?
Suis-je le seul qui voit les conséquences de ce qui s’annonce? Peut-on encore intervenir avant qu’il ne soit trop tard pour sauver la Rue Centrale et la mobilité des citoyens? Qu’en pense la population de Sainte-Catherine?

Raymond Auger
Sainte-Catherine

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Lettre ouverte : une consultation réclamée pour la rue Centrale"

avatar
Lacasse
Invité
Lacasse

Moi aussi, je suis préoccupé par le manque d’écoute et d’opposition à ville Sainte-Catherine, 7e mandat, trois nouveaux conseillers et tout cela par acclamation.
Que voulez-vous très très peu de citoyens aujourd’hui s’intéressent ou on le temps de s’intéresser à la politique municipale.
Dernièrement, soit le 12 décembre, la ville a approuvé le budget de 2018 avec une hausse des taxes de 3.2% au cours d’une réunion extraordinaire qui n’a durée que 5minutes (voir le procès verbal) et ou aucun citoyen n’était présent.
Pouvez-vous leur reprocher de faire ce qu’ils veulent et de ne pas être à l’écoute.

Christian
Invité
Christian
Bonjour, je propose de créer un groupe Facebook ou nous pourrions discuter sereinement des enjeux de la Ville de Sainte-Catherine. Je suis tout comme vous préoccupé. Je suis allé à un conseil municipal avant les élections. Nous étions 3 et c’est logique : la mairesse suppléante n’a fait que lire durant 10 minutes un long texte totalement incompréhensible. Ensuite, on n’avait plus qu’à partir. Comment voulez-vous intéresser les gens à la vie de la cité comme ca? En outre, le climat est assez pesant : s’exprimer publiquement nous met automatiquement sur la liste des mauvais coucheurs, c’est mal vu. Du… Read more »