Lettre ouverte : Merci pour les bons soins apportés à notre mère

Lettre ouverte : Merci pour les bons soins apportés à notre mère
(Photo : Depositphotos)

À madame la ministre de la Santé Danielle McCann,

Le 17 janvier 2018, notre mère a dû être admise au CHSLD de La Prairie étant désormais en perte d’autonomie. Elle avait été victime de deux AVC très rapprochés et, petit à petit, elle souffrait de démence vasculaire.

Elle a été accueillie au premier étage dudit CHSLD et y a rendu l’âme le 20 juillet 2019 après avoir subi une hémorragie rectale le 16 juillet 2019 dont le diagnostic était irréversible.

Durant cette période intense en émotions pour nous, ses quatre enfants, elle a reçu des soins exceptionnels et un traitement royal. Ce fut tellement rassurant de voir tous les membres du personnel soignant veiller à son bien-être pour s’assurer qu’elle nous quitterait dans la dignité et le plus grand respect.

Ce service exceptionnel ne fut pas seulement pour ces quatre jours, mais dès la première journée où elle est entrée dans cet établissement.

Nous voudrions remercier toutes les personnes qui lui ont permis de vivre dans un endroit sécuritaire pendant toutes ces années (impossible de tous les nommer, car nous oublierions des noms). Les gens du premier étage, des infirmiers (ères) aux préposés (ées), aux personnes des cuisines et de l’entretien ménager, TOUS méritent notre admiration et notre plus grand respect. Ils ont traité notre mère comme la leur et jamais nous n’étions inquiets après chacune de nos visites.

Je m’en voudrais de ne pas souligner le travail de la réceptionniste et de ses remplaçantes qui sont à l’accueil; tout simplement exemplaire.

En cette ère où les médias ne rapportent que les cas de maltraitance chez les aînés, il serait bon de montrer au public qu’il y a des endroits dignes de mention en envoyant des gens des télés publiques faire un reportage dans cet établissement pour prendre le pouls des familles. Vous seriez surpris de voir à quel pointe ces gens sont appréciés pour leur dévouement et leur présence inestimable.

Un petit mot de votre part serait sûrement apprécié pour tous ces gens qui se donnent corps et âme au quotidien pour faire en sorte que nos aînés se sentent chez eux et bien traités.

Nous sommes extrêmement reconnaissants envers tout le monde et nous avons été choyés d’avoir partagé plusieurs bons moments avec notre mère dans un environnement où l’amour du patient régnait.

Francine Huot

Ville Saint-Laurent  

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des