L’organisme CSR Félins lance un cri du cœur

L’organisme CSR Félins lance un cri du cœur

Crédit photo : Le Reflet - Archives

L’organisme CSR Sauvetage félins lance un cri du cœur, alors que sa directrice, Louise Desrosiers, affirme que la situation des chats abandonnés et errants est loin de s’améliorer dans la région.  

«Nous ne pouvons plus palier à la demande. Nous sommes à bout de souffle, affirme-t-elle. Les animaux se reproduisent, alors que d’autres sont très malades. C’est décourageant de voir qu’il n’y a pas d’engouement. On ne sait plus quoi faire ou vers qui se tourner.»

Mme Desrosiers et son équipe effectuent de la surveillance dans les rues. Ils se voient comme des premiers répondants pour les chats errants.

«Nous leurs donnons des soins et de la nourriture. Nous essayons de les socialiser, explique-t-elle. Nous n’avons pas de remboursement pour ça.»  

Cette dernière estime que les maîtres et les Villes devraient en faire plus.

«Le message ne semble pas passer auprès des propriétaires, affirme-t-elle. L’animal semble rester un bien. On pourrait penser qu’il y a des changements, mais au moindre petit dérangement, c’est l’animal qui prend le bord.»

Mme Desrosiers dénonce du même coup que les Villes ne mettent pas en place des programmes de stérilisation.

«Ce serait tellement plus efficace», soutient celle qui dit débourser environ 200$ par animal pour des soins.

«Sans l’appui financier du public, on ne peut plus avancer», conclut-elle.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar