L’UPA lance son mouvement Mangeons local, plus que jamais!

Par Hélène Gingras
L’UPA lance son mouvement Mangeons local, plus que jamais!
(Photo : Capture d'écran)

L’Union des producteurs agricoles (UPA) lance le mouvement Mangeons local plus que jamais! pour inviter les Québécois à consommer des produits frais et locaux. L’initiative prendra racine dans les médias sociaux et sera accompagnée du mot clé #LocalPlusQueJamais.

«Partout dans le monde, la crise sanitaire historique que nous vivons actuellement a mis en lumière la fragilité de la filière agroalimentaire, dont chaque maillon est essentiel pour nourrir la population. Bien que la chaîne d’approvisionnement soit encore peu menacée au Québec, elle demeure à la merci des relations commerciales internationales», écrit l’UPA dans un communiqué.

Elle invite donc la population québécoise à privilégier la consommation locale afin de «contribuer au dynamisme des régions et de «participer à un mouvement de solidarité qui soutient l’économie du Québec». Le tout, en diminuant «notre empreinte environnementale grâce à des circuits courts».

«C’est l’occasion, plus que jamais, de montrer notre reconnaissance aux 42 000 producteurs de toutes les régions du Québec qui garnissent quotidiennement le garde-manger des Québécois», mentionne le président général de l’UPA, Marcel Groleau.

Chaque semaine, l’Union invitera la population à visionner et à partager sur les médias sociaux des témoignages de producteurs d’ici. Ce mouvement sera également soutenu par une publicité diffusée à la télévision et sur le Web, à laquelle l’animatrice Marie-Ève Janvier a prêté sa voix.

«Nous avons tous besoin de réconfort en cette période difficile, dit-elle. En achetant les produits d’ici, on salue le savoir-faire de nos producteurs agricoles et on pose un geste concret pour faire une différence.»

Le panier bleu

Afin d’offrir une visibilité aux produits d’ici, l’UPA a colligé les coordonnées des producteurs locaux qui offrent la possibilité de s’approvisionner en toute sécurité en cette période de distanciation sociale.

Ces données seront diffusées sur la plateforme numérique Le Panier Bleu, un organisme soutenant les commerçants québécois. Près de 1 000 producteurs s’y trouvent.

«Je suis heureux de ce partenariat avec l’UPA qui permettra de présenter l’ampleur et la diversité de l’offre agricole locale», a d’ailleurs commenté l’instigateur de la plateforme, Alexandre Taillefer.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des