Mahindra Roxor : pour les aventures hors route

Mahindra Roxor : pour les aventures hors route


Le Guide de l'Auto

Article par Michel Deslauriers

Un nouveau véhicule tout terrain vient d’arriver en Amérique du Nord, mais en fait, il n’est pas vraiment nouveau. Le Mahindra Roxor est classé comme un véhicule récréatif non conforme pour les routes publiques, et concurrence les véhicules côte à côte proposés par bon nombre de marques sur le marché.

On devine votre première question. Ne ressemble-t-il pas un peu trop à un Jeep? En effet, et d’ailleurs, Fiat Chrysler Automobiles a entamé des procédures légales contre Mahindra afin de bloquer la vente du Roxor en Amérique du Nord. Toutefois, Mahindra tient à préciser que dans les années 1940, le constructeur indien assemblait des Jeep avec l’autorisation de Willys, et que cette entente demeurerait valide aujourd’hui.

Les composants du Roxor seraient fabriqués en Inde et importés aux États-Unis, alors que Mahindra exploite une usine d’assemblage à Auburn Hills, au Michigan. Ironiquement, à proximité de la maison-mère de FCA US LLC…

Le Roxor biplace est équipé d’un quatre cylindres turbodiesel de 2,5 litres, produisant 62 chevaux un et couple de 144 livres-pied. Il mise également sur un système à quatre roues motrices, un boîtier de transfert mécanique et une boîte manuelle à cinq rapports. On annonce toutefois la disponibilité ultérieure d’un moteur essence et d’une boîte automatique. À l’avant comme à l’arrière, il dispose d’une suspension à lames et de roues de 16 pouces, alors que le freinage est assuré par des disques à l’avant et des tambours à l’arrière.

Selon Mahindra, le Roxor peut remorquer jusqu’à 1 583 kg (3 490 lb), le plaçant loin devant des véhicules côte à côte qui constituent sa concurrence. La vitesse maximale est limitée à 72 km/h, car de toute façon, le véhicule est vendu uniquement pour la conduite hors route.

Côté dimensions, il est plus long que les véhicules côte-à-côté conventionnels, mais sa largeur est similaire, alors il peut vraisemblablement sillonner les mêmes sentiers. De plus, sa garde au sol est fixée à 230 mm (9 pouces). En revanche, son poids à vide annoncé à 1377 kg (3 036 lb) le rend deux fois plus lourd qu’un côte à côte biplace.

Toujours selon le constructeur, le Roxor consommerait entre 8,3 et 8,8 L/100 km et grâce à son réservoir de 45 litres, d’une autonomie d’environ 563 kilomètres.

Le Mahinda Roxor est offert au Canada à un PDSF de 15 499 $ (frais de transport et de préparation en sus), alors que la version Limited Edition – qui ajoute un toit bikini, une barre de lumières, un système audio et des roues uniques – se détaille à 18 999 $. Du moins, si l’on se fie à son site Internet canadien. À ce prix, oubliez les sacs gonflables, les sièges chauffants et tout équipement de sécurité avancé.

On peut trouver un concessionnaire autorisé à la vente du Mahindra Roxor sur le site Internet canadien de la compagnie. Un véhicule rudimentaire style Jeep pour la moitié du prix d’un Jeep Wrangler, ça vous intéresse?