Mercier obligera le port du masque dès le 15 juillet

Par Valérie Lessard
Mercier obligera le port du masque dès le 15 juillet
(Photo : Pixabay)

La Ville de Mercier a annoncé par voie de communiqué, le samedi 11 juillet, que le port du masque ou couvre-visage sera obligatoire dans tous les lieux publics intérieurs dès le 15 juillet.

La Ville justifie cette décision en mentionnant que la Santé publique «recommande fortement» le port du masque dans les lieux publics fermés où la distanciation sociale n’est pas pas possible comme les épiceries ou les commerces.

« Évidemment, si le gouvernement du Québec émet des ordonnances plus restrictives, nous nous y plierons sans délai », précise la mairesse de Mercier, Lise Michaud.

Le conseil de ville de Mercier adoptera une modification réglementaire à sa prochaine séance publique du conseil le 14 juillet. La Ville indique que les commerçants ont été informés des intentions de la municipalité. Plus d’informations seront données concernant les modalités du règlement le 13 juillet.

La Ville de Mercier rappelle que les autres mesures de distanciation et consignes sanitaires doivent toujours être respectées.

Questionnée plus tôt cette semaine sur la possibilité de rendre le port du masque obligatoire, la mairesse de Mercier était d’avis qu’il faudrait que ce soit une mesure régionale ou provinciale pour que l’impact soit plus grand. Elle soulignait que l’éclosion qui touche Mercier présentement est causée par des fêtes privées qui ont eu lieu à l’extérieur de la municipalité.

À ce jour, Saint-Chrysostome et Ormstown imposent le port du couvre-visage.

L’équipe de journalistes de Gravité Média a fait un test non-scientifique cette semaine pour voir si le port du couvre-visage était populaire dans les épiceries ou magasins grandes surfaces. Sur les 14 établissements visités sur la Rive-Sud, l’épicerie de Mercier est celle où la plus faible proportion de clients portaient le masque, soit seulement 9 personnes sur 30. La carte régionale est disponible ici.

À lire aussi :

Une deuxième clinique mobile à Mercier ce samedi

La mairesse de Mercier espère que l’éclosion fera réfléchir les jeunes

COVID-19 : employé infecté dans un 4e commerce de Mercier

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des