«Montcalm est une vraie piste de course» – Anne Lesage

«Montcalm est une vraie piste de course»  – Anne Lesage

L’accident est survenu tard le vendredi 9 mars.

Crédit photo : Gracieuseté - Érick Rivest

Anne Lesage, une résidente du boulevard Montcalm Sud à Candiac, compte lancer une pétition pour faire réduire la vitesse sur cette artère. C’est la deuxième fois en 13 ans qu’un véhicule atterrit sur son terrain, endommageant lourdement sa voiture et celle de son conjoint.

«Vendredi (le 9 mars), le gars avançait encore trois pieds et il se retrouvait dans ma cuisine, affirme-t-elle. Ça n’a pas de bon sens!»

Vers minuit, un conducteur ayant les facultés affaiblies a perdu le contrôle de son véhicule et a percuté deux voitures stationnées. Il a également arraché des arbustes et un lampadaire sur le terrain privé (voir autre texte).

L’homme était sur le point de se faire intercepter par la police parce qu’il avait commis une infraction au Code de la sécurité routière, a indiqué le Sergent Boucher de la Régie intermunicipale de police Roussillon au lendemain de l’accident.

La voiture de Mme Lesage est considérée perte totale et celle de son mari est réparable.

«Je suis chez moi, couchée, et je me fais démolir ma voiture. C’est la 2e fois que ça arrive. Il faut qu’il se passe quelque chose.»  – Anne Lesage, résidente du boulevard Montcalm Sud

Même s’il n’y a pas eu de blessés, Mme Lesage est d’avis que la Ville doit agir avant qu’il y ait «mort d’homme».

«Les deux fois, mes autos ont été embouties la nuit, mais ça roule quand même vite en plein jour, dit-elle. Mon fils a 22 ans et s’il avait fallu qu’il revienne à la maison au même moment où le gars arrivait sur le terrain, il serait mort! Je n’ai pas dormi de la nuit vendredi.»

Jacinthe Lauzon, directrice des communications de la Ville de Candiac, a fait savoir que le comité de circulation allait évaluer le dossier, vu l’accident de vendredi.

«Le comité pourrait notamment installer des plaques au sol permettant de capter la vitesse des automobilistes afin d’obtenir un portrait précis de la situation et, au besoin, mettre en place des mesures réduisant la vitesse», a-t-elle indiqué au Reflet.

Étant donné que le boulevard Montcalm constitue une artère principale, la limite de vitesse est de 50 km/h conformément au Code de sécurité routière, souligne Mme Lauzon.

Le conducteur dont on ne connait ni l’âge ni le lieu de résidence doit comparaître aujourd’hui au palais de justice. Il sera notamment accusé de conduite avec les facultés affaiblies.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar