Les Moose sont actifs à La Prairie depuis 40 ans

Les Moose sont actifs à La Prairie depuis 40 ans

Gilles Beaudoin, administrateur à la Loge 1607 Loyal des Moose.

Crédit photo : Le Reflet – David Penven

Sur le mur et la porte d’entrée du 208, chemin de Saint-Jean à La Prairie figure deux fois plutôt qu’une l’emblème d’une tête d’orignal. On peut y lire «Loge 1607 Loyal des Moose». Malgré tout, il ne s’agit pas d’un club social pour les chasseurs, mais plutôt d’un organisme sans but lucratif amassant des fonds pour les enfants et les aînés. 

Gilles Beaudoin figure parmi les vétérans des Moose. Il est devenu membre de l’organisation quelques mois après l’ouverture de la loge en avril 1975.

«Tout le bâtiment appartient aux Moose. Le local était occupé avant par un magasin 5-10-15 ¢. L’ancien journal local L’Éveil a déjà eu ses bureaux ici et on partageait l’endroit, affirme M. Beaudoin. Le second étage a été transformé en deux logements qui sont occupés maintenant.»

Dans leur local, les Moose s’adonnent à diverses activités.

«On peut jouer au billard, aux cartes, au bingo. Nous avons un bar et une cuisine. Le mercredi soir, on a de la danse avec des musiciens. Une fois par mois, le dimanche, on a un brunch ouvert au public», mentionne cet ancien gouverneur de la loge 1607.

Le local des Moose est situé chemin de Saint-Jean à La Prairie.

 

Les loges Moose tirent leur nom de la communauté Mooseheart d’où origine cette organisation américaine. Situé à l’ouest de Chicago dans l’état de l’Illinois, ce vaste domaine a été érigé il y a plus de 100 ans. Enfants et adolescents y vivent dans des demeures. Il s’agit de jeunes dont les parents ne peuvent assumer leur rôle.

 

Activités et périnité

Les Moose de La Prairie participent à des œuvres caritatives locales. Une partie des fonds amassés par les diverses activités d’autofinancement, dont deux tournois de golf, permettent de financer les lieux qu’ils occupent. Une autre est acheminée au siège social américain afin de soutenir Mooseheart où se trouve le siège social et les autres branches de cette organisation.

«C’est difficile de trouver la relève, c’est pareil pour les autres organisations.»

– Gilles Beaudoin, administrateur à la Loge 1607 Loyal des Moose La Prairie

La clientèle des Moose à La Prairie vieillit et diminue constate M. Beaudoin.

«Il y a déjà eu entre 800 à 900 membres à La Prairie. Maintenant, nous sommes 115 hommes et femmes et l’âge moyen est de 50 ans», déplore-t-il.

À l’intérieur de la loge, les membres peuvent pratiquer diverses activités.

 

«Les gens sont débordés par leur travail, surtout les jeunes familles. Ils n’ont pas le temps de prendre le temps de s’amuser. La relève n’est pas là», intervient Denis Fontaine, gestionnaire de territoire pour la section provinciale des Moose.

Ce dernier s’est joint à la conversation lors d’une visite-surprise.

Afin de maintenir la santé financière des loges des Moose, celles-ci doivent s’assurer d’avoir un minimum de 100 membres en règle.

Photo d’époque des Moose. On ne sait pas à quel événement le cliché a été pris.

 

«Tous les ans, on a un quota de personnes à respecter. Cette année, on devait chercher 15 nouveaux membres d’ici mai et là, on est rendu à 16», note M. Beaudoin.

Les Moose recrutent en tout temps. Les personnes intéressées sont invitées à communiquer avec la loge de La Prairie au 514 609-1333. Ceux qui craignent les initiations, une pratique propre à ce type d’organisme, seront heureux d’apprendre qu’elles ont été abandonnées à la fin des années 1990.

«Certains avaient trop peur», lance avec sourire Gilles Beaudoin.

Sur cette photo prise lors d’une activité dans le local des Moose, on reconnaît à droite l’ancien maire de La Prairie, Guy Dupré.

 

Nom officiel : Loge 1607 Loyal des Moose de La Prairie

Année de fondation : 1975

Nombre de membres : Environ 115

Mission – Vocation : Venir en aide aux jeunes ainsi qu’aux aînés.

 

Denis Fontaine, gestionnaire de territoire pour la section provinciale des Moose en compagnie de Gilles Beaudoin, administrateur de la Loge 1607 Loyal des Moose La Prairie.

 

À propos des Moose

L’organisation a été fondée par le Dr Henry Wilson à Louisville, au Kentucky, en 1888. L’organisation a failli disparaître avant d’être reprise en main par James J. Davis, un homme d’affaires et politicien. En 1913, il crée la Mooseheart Child City & School près de Chicago. Enfants et adolescents y sont hébergés et scolarisés. Moose international a aussi établi une seconde communauté, Moosehaven, située près de Jacksonville, en Floride. Elle est destinée aux aînés.

Selon les informations du site des Moose, l’organisation compte un million de membres répartis dans 1 500 communautés aux États-Unis et dans quatre provinces canadiennes. Les Moose sont aussi actifs en Grande-Bretagne et aux Bermudes. L’organisation contribue en argent et en heures de bénévolat entre 75 M$ et 100 M$ annuellement, lit-on.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar